Mercedes a espoir que Hamilton ne quitte pas la F1

Toto Wolff a déclaré espérer que Lewis Hamilton ne prendra pas la décision de quitter la Formule 1 après les événements de la fin du Grand Prix d'Abu Dhabi.

Mercedes a espoir que Hamilton ne quitte pas la F1

Alors qu'il était en position de remporter son huitième titre mondial, une série d'événements et de décisions de la direction de course ont vu Lewis Hamilton se retrouver en position de désavantage face à Max Verstappen dans l'ultime tour lancé de l'épreuve, finalement remportée par le Néerlandais qui s'est adjugé au passage la couronne.

L'influence de la décision prise par le directeur de course de précipiter la procédure de rentrée du Safety Car en ne respectant pas l'article 48.12 du Règlement Sportif a été l'objet de vives polémiques depuis dimanche, même si Mercedes a abandonné ce jeudi tout recours, ce qui scelle définitivement le résultat de l'épreuve. Stoïque face à ce coup du sort lors de l'après-course et silencieux depuis, même s'il a été aperçu en public au moment de la cérémonie d'anoblissement par le Prince Charles ce mercredi, Hamilton ne sera pas présent, comme Toto Wolff, au gala de la FIA.

Wolff a expliqué que le septuple Champion du monde et lui auraient bien du mal à surmonter "la douleur et la détresse" causées par la course, mais il espère que la déception de perdre le titre d'une manière aussi controversée ne poussera pas Hamilton vers la sortie. "Lewis et moi sommes désabusés pour le moment. Nous ne sommes pas désabusés par notre discipline, nous aimons ce sport de tout notre être et nous l'aimons parce que le chronomètre ne ment jamais."

"Mais si nous brisons ce principe fondamental d'équité sportive et d'authenticité du sport, alors soudainement le chronomètre n'est plus pertinent parce que nous sommes exposés à des prises de décision aléatoires. Il est clair que vous pouvez tomber en panne d'amour. Et vous commencez à vous demander si tout le travail que vous avez fourni, la sueur, les larmes et le sang peuvent réellement être mis en évidence en produisant les meilleures performances sur la piste, parce qu'ils peuvent être balayés de façon aléatoire. Nous ne pourrons jamais surmonter la douleur et la détresse qui ont été causées dimanche."

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton

"J'espère vraiment que Lewis continuera à courir, parce qu'il est le plus grand pilote de tous les temps. Lui, quand vous regardez du point de vue des quatre dernières courses, il les a dominées le dimanche, il n'y avait même pas de doute sur qui gagnait la course. Et c'était digne de remporter le Championnat du monde."

"Nous allons donc travailler sur les événements au cours des prochaines semaines et des prochains mois. Et je pense qu'en tant que pilote, son cœur dira 'je dois continuer' parce qu'il est au sommet de son art. Mais nous devons surmonter la douleur qui lui a été causée dimanche, aussi, parce que c'est un homme avec des valeurs claires. Et il est difficile de comprendre que cela soit arrivé."

Wolff a précisé également que Hamilton avait été partie prenante des différentes décisions, que ce soit les réclamations du dimanche soir ou celle de renoncer à l'appel annoncée ce jeudi, le Britannique et l'Autrichien ne souhaitant pas voir la victoire être conquise "dans un tribunal". Il a toutefois admis que l'équipe avait eu beaucoup de mal à abandonner cette procédure, estimant qu'elle avait été durement touchée par l'interprétation "libre" du Règlement Sportif faite par la direction de course.

"À chaque étape, il s'agissait de décisions conjointes. Nous avons décidé ensemble avec Lewis de protester, de lancer [la notification de] l'appel, et de retirer l'appel (sic). Comme vous pouvez l'imaginer, non seulement pour lui mais aussi pour nous en tant qu'équipe, c'était terrible d'être confronté à une décision qui décidait de l'issue du Championnat du monde."

"Toutefois, aucun d'entre nous, ni lui ni nous, ne voulait gagner un championnat dans un tribunal. Mais d'un autre côté, nous avons été profondément lésés dimanche et ce n'était pas seulement une mauvaise décision, c'était une lecture libre des règles et cela a fait de Lewis une cible facile."

Lire aussi :

Avec Jonathan Noble

partages
commentaires
Wolff : Discuter avec Masi "ne m'intéresse pas"
Article précédent

Wolff : Discuter avec Masi "ne m'intéresse pas"

Article suivant

Pour Verstappen, tout autre titre mondial sera un "bonus"

Pour Verstappen, tout autre titre mondial sera un "bonus"
Charger les commentaires