Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Les évolutions qui ont aidé Mercedes à triompher à Silverstone

L'écurie Mercedes est arrivée au Grand Prix de Grande-Bretagne en ayant besoin d'un bon résultat après la série de Red Bull.

Les évolutions qui ont aidé Mercedes à triompher à Silverstone

Même si les caractéristiques de Silverstone étaient vues comme plutôt favorables à celles de la Mercedes W12, la clé des progrès de l'écurie septuple Championne du monde reposait sur des évolutions qui étaient dans les tuyaux depuis un moment.

Lire aussi :

Alors que Red Bull Racing s'est montré assez agressif concernant l'ajout régulier de petites évolutions, Mercedes a pris son temps pour apporter en une fois quelque chose de plus significatif. Le package d'évolutions s'est concentré sur la section centrale de la voiture, pour s'attaquer à certains des problèmes aérodynamiques créés par les changements réglementaires.

Plutôt que de traiter ces problèmes de manière progressive, comme d'autres l'ont fait, Mercedes les a affrontés de front avec une évolution globale. Plongeons-nous en détail dans ces changements...

 

Le déflecteur en forme de gratte-ciel a été raccourci, ce qui permet à toutes les lamelles du dispositif en forme de store vénitien d'être étendues vers l'avant, augmentant ainsi leur influence sur le flux d'air. Le déflecteur principal du gratte-ciel a été divisé en deux sections, supprimant l'arc qui faisait le lien avec l'épaule du ponton et offrant à la place deux surfaces avec lesquelles créer des vortex.

L'ailette du ponton présente désormais un design que l'on retrouve presque partout ailleurs sur la grille, avec un bout incurvé vers le haut qui modifie la trajectoire et la "vorticité" du flux d'air. Il s'agit d'un revirement intéressant si l'on considère que l'écurie avait emprunté cette voie avec un ensemble d'améliorations similaires pour le Grand Prix du Japon en 2019, mais qu'elle est revenue à la solution en un morceau pour 2020.

De nombreux changements ont été apportés, avec l'adoucissement de la première vague de la configuration "ondulée" du fond plat. Le déflecteur gratte-ciel est désormais relié au plancher sur toute sa largeur, tandis qu'une troisième ailette en forme de "r" a été déployée.

Une section plongeante dans la volute du fond plat remplace la vague plus profonde, tandis que la forme du support du flap a également été modifiée. Après avoir taillé le bord du fond plat à l'arrière, les aérodynamiciens ont rempli ce volume avec un volet secondaire.

La majorité de la grille a maintenant des ailettes angulaires à cet endroit, entre le ponton et le fond plat, sous une forme ou une autre. Mercedes a ajouté quatre ailettes à son arsenal, afin de guider le flux d'air qui s'écoule. Un peu plus loin en aval, quatre autres ailettes ont été ajoutées également, leur angle et leur forme étant légèrement différents de ceux qui se trouvent devant.

Red Bull continue également ses efforts

 

Après avoir introduit de nouvelles pièces quasiment à chaque course cette saison, Red Bull a un programme qui laisse ses pilotes en décalage, Max Verstappen ayant reçu les pièces une course avant Sergio Pérez. Elle a poursuivi cette formule pour le Grand Prix de Grande-Bretagne, puisqu'une nouvelle solution a trouvé sa place sur la RB16B du Néerlandais à Silverstone.

Montée dans la partie centrale du fond plat, on trouve une nouvelle ailette en escalier, avec trois niveaux qui sont inclinés vers le bord du fond plat et qui fournissent sans aucun doute une aide à l'écoulement de l'air aux autres surfaces aérodynamiques qui tentent de canaliser le flux vers et autour du pneu arrière.

partages
commentaires

Related video

Pourchaire en F1 ? "Je reste concentré à 200% sur la F2"

Article précédent

Pourchaire en F1 ? "Je reste concentré à 200% sur la F2"

Article suivant

Qualifs Sprint : pour Alonso, les fans doivent décider, pas les équipes

Qualifs Sprint : pour Alonso, les fans doivent décider, pas les équipes
Charger les commentaires