Mercedes et Ferrari rechignent à équiper McLaren pour 2018

Selon Motorsport.com, Mercedes et Ferrari ne sont pas intéressés par la fourniture de moteurs à McLaren la saison prochaine.

Mercedes et Ferrari rechignent à équiper McLaren pour 2018
Jonathan Neale, directeur général de McLaren, Zak Brown, directeur exécutif du McLaren Technology Group
Zak Brown, Executive Director, McLaren Technology Group
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, salue la foule après sa victoire

Alors que McLaren envisage la possibilité de mettre fin à la collaboration avec Honda après trois saisons très compliquées, Zak Brown, directeur exécutif de la firme, a suggéré que Mercedes et Ferrari avaient tout intérêt à voir la structure de Woking demeurer en fond de classement.

"Nous sommes une grande équipe, McLaren a démontré sa capacité à gagner des courses et des championnats", a-t-il expliqué à Sky Sports. "Mais je pense que plusieurs autres équipes apprécient de nous voir où nous sommes aujourd'hui. Ils ont peur que nous puissions revenir et être une menace, [c'est] une peur qui est compréhensible."

Étant donné la situation auprès de Mercedes et de Ferrari, la seule solution si McLaren devait renoncer à poursuivre sa route avec Honda serait alors Renault. Malgré tout, selon Motorsport.com, un tel accord serait assez improbable, la marque française ne semblant pas vraiment encline à augmenter sa fourniture moteur, en raison de craintes au sujet de la fiabilité.

McLaren devra tout de même prendre une décision cet été concernant la suite, sous la pression de Fernando Alonso. "Nous avons parlé avec Honda au sujet de divers scénarios. Au final, nous pensons que Honda peut faire le travail, ils l'ont fait par le passé".

"Il faut s'assurer que le développement se fait à un rythme plus rapide. Nous commençons à travailler sur notre voiture 2018 actuellement et on peut aller aussi loin avant de savoir l'architecture [du moteur]. Donc je pense que durant l'été, ce qui n'est évidemment pas très loin, il faudra finaliser ce que nous ferons avec Honda."

"Nous ne pouvons pas continuer d'être peu performants, ce n'est pas ce pourquoi McLaren court. Ça fait trois ans, donc nous devons voir des ajustements de puissance drastiques ou des moyens différents d'y parvenir. Nous, comme Fernando, voulons gagner des courses, être sur le podium et actuellement, nous ne pouvons pas faire ça, donc des choses doivent changer."

Avec Roberto Chinchero

partages
commentaires
Red Bull cherche des raisons à sa méforme de Silverstone

Article précédent

Red Bull cherche des raisons à sa méforme de Silverstone

Article suivant

GP du Danemark : le projet de circuit à Copenhague prend corps

GP du Danemark : le projet de circuit à Copenhague prend corps
Charger les commentaires