Mercedes GP enquête sur le pneu volant

Ross Brawn, team principal de Mercedes GP, va enquêter sur le problème de pneumatique qu’a rencontré Nico Rosberg lors du Grand Prix d’Hongrie afin qu’une telle chose ne se reproduise pas

Ross Brawn, team principal de Mercedes GP, va enquêter sur le problème de pneumatique qu’a rencontré Nico Rosberg lors du Grand Prix d’Hongrie afin qu’une telle chose ne se reproduise pas.

Comme en témoigne la vidéo de l'incident, Nico Rosberg a perdu sa roue arrière droite directement après son arrêt au stand. La roue fantôme a ainsi parcouru de nombreux mètres à travers la voie des stands, percutant sur son chemin un mécanicien de chez Williams, Nigel Hope.

Ross Brawn a déclaré que son équipe pensait avoir détecté l’origine du problème, tout en promettant de s’y pencher attentivement afin d’éviter qu’un scénario similaire se reproduise à l’avenir.

"Il semble que quand le mécanicien a retiré la roue avec le pistolet, l’écrou s’est détaché mais il ne l’a pas remarqué. Quand il est revenu fixer la roue avec le pistolet, il a réalisé que l’écrou n’était plus là. Il est donc retourné chercher un autre pistolet mais le mécanicien à l’arrière a pensé qu’il avait terminé, il a donc lâché la voiture et la roue s’est échappée," a expliqué Ross Brawn.

"Je pense que nous avons compris ce qui s’est passé et nous allons voir comment nous pouvons empêcher que cela se reproduise. Quand le pistolet a été placé pour retirer l’écrou, il n’a pas été bien positionné et donc l’écrou s’est retiré de l’essieu avant de s’échapper."

"Les pistolets sont tellement rapides et puissants de nos jours que vous ne voyez pas l’écrou se déplacer à la vitesse de la lumière."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Ross Brawn , Nico Rosberg
Équipes Mercedes , Williams
Type d'article Actualités