Mercedes GP n'est pas encore satisfait de son F-Duct

Après le diffuseur à double étage en 2009, c'est un système permettant de gagner "gratuitement" de la vitesse de pointe qui en fait voir de toutes les couleurs aux ingénieurs cette année

Après le diffuseur à double étage en 2009, c'est un système permettant de gagner "gratuitement" de la vitesse de pointe qui en fait voir de toutes les couleurs aux ingénieurs cette année.

Cet ingénieux système, baptisé F-Duct, a été introduit pour la première fois par McLaren et depuis, la plupart des équipes se sont penchés sur leur propre interprétation de cette nouveauté.

Mercedes GP a affublé sa monoplace de son propre F-Duct dès le Grand Prix de Chine, en avril dernier. L'équipe allemande a donc eu le temps de le perfectionner.

Pourtant, Ross Brawn reconnait que le système ne se montre toujours pas suffisamment efficace puisqu'il n'annule pas encore toute la traînée, pénalisante pour la vitesse de pointe.

"Je pense que quand vous avez le F-Duct qui marche correctement, vous avez les deux. Vous avez l'appui dans les virages puis vous vous débarrassez de la traînée dans les lignes droites. Pour le moment, nous n'annulons pas suffisamment la traînée dans les lignes droites," explique le directeur général de Mercedes GP.

"Comme nous l'avons déjà dit, McLaren ont été assez intelligents pour arriver avec le concept et avoir beaucoup plus d'expérience dessus. Vous voyez certaines équipes laisser tomber en Turquie et quant il marche correctement, c'est un outil très, très puissant. Et nous persévérons avec lui."

"D'une certaine façon, il marche, mais il ne nous est pas encore tout à fait bénéfique. Nous avons le bon compromis avec ce que nous avons. Nous serons un petit peu vulnérables en ligne droite mais nous avons pour l'instant le meilleur compromis et la meilleure régularité avec les pneus," souligne le Britannique.

La semaine prochaine, le microcosme de la Formule 1 se rendra à Montréal, où se déroulera le Grand Prix du Canada. Sur ce circuit qui fait la part belle à la vitesse de pointe, disposer d'un F-Duct au point se révèlera être un avantage non négligeable.

Mais, malgré les problèmes rencontrés par Mercedes avec ce système, Nico Rosberg et Michael Schumacher restent optimistes à l'approche de l'épreuve canadienne.

"Notre moteur Mercedes-Benz sera sûrement d'une grande aide dans les lignes droites principales. Nous aurons quelques nouveautés pour le week-end de course et le fait que les caractéristiques du circuit sont assez différentes de celles de l'Istanbul Park me fait aller là-bas avec de grands espoirs. Je pense que nous pourrions avoir un bon résultat," a confié Rosberg.

Schumacher ajoute : "Le Circuit Gilles Villeneuve fait la part belle à la vitesse de pointe donc nous avons travaillé très dur là-dessus, surtout parce que nous savons que nous ne sommes pas tout à fait au top dans ce domaine. Cependant, je suis convaincu que nous serons en mesure de tirer le meilleur parti de notre package."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ross Brawn , Gilles Villeneuve , Nico Rosberg
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités