Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent

Mercedes a indiqué que ses craintes autour de la nécessité pour Lewis Hamilton de monter un nouveau moteur d'ici la fin de saison s'atténuaient, Toto Wolff ayant précisé que l'équipe avait "résolu" une partie des problèmes rencontrés.

Les craintes de Mercedes sur le moteur de Hamilton s'atténuent

Mercedes souffre depuis le début de la campagne 2021 de F1 de problèmes récurrents de fiabilité qui ont notamment contraint Valtteri Bottas et Lewis Hamilton à écoper de pénalités lors des dernières courses. Le Finlandais a été particulièrement touché alors que la structure s'est montrée logiquement plus parcimonieuse avec le Britannique, en lutte pour le titre mondial et pour lequel la moindre pénalité pourrait grandement réduire ses chances face à Max Verstappen et Red Bull Racing.

Interrogé sur le sujet à Mexico, Toto Wolff, le directeur exécutif de l'écurie, a toutefois expliqué que les progrès faits dernièrement par Mercedes sur la résolution de ses problèmes le rendaient optimiste. "Je pense que nous nous sentons plus solides à propos d'un problème particulier qui semble avoir été résolu", a-t-il ainsi indiqué.

Même si la Mercedes W12 est l'une des deux voitures les plus rapides du plateau, certains des derniers Grands Prix ont démontré que, sans réussite, il était très difficile de refaire beaucoup de terrain en course vis-à-vis de ses concurrents directs une fois pénalisé sur la grille. "Je pense qu'il n'est jamais bon de prendre une pénalité, parce que de nos jours, il est très difficile de doubler", a ainsi ajouté Wolff.

"Vous avez pu voir que Valtteri était absolument dominateur en Turquie, mais [aux États-Unis] il s'est juste retrouvé coincé dans le trafic avec la pénalité. Donc nous prenons les choses à la volée. Nous décidons si nous avons besoin de la pénalité ou si nous n'en avons pas besoin. Et ici, on ne va certainement pas en prendre une. Et peut-être que nous n'en aurons pas besoin d'ici la fin de la saison. C'est vraiment quelque chose qui est en train d'être discuté."

Bien que Red Bull semble avoir la main jusqu'à présent au Mexique, Wolff est clair sur le fait que tout n'est pas perdu pour le reste du week-end. Il estime également que l'avantage de puissance dont bénéficiait Honda en altitude ne semble plus exister.

"[Le Mexique] n'a jamais été un endroit très agréable pour nous en termes de performances de la voiture, même si nous adorons ce pays parce que nous y sommes si bien accueillis. Nous ne semblons pas trouver la zone idéale et nous avons donc suivi plusieurs directions [lors des essais libres]."

"Sur une note positive, notre moteur fonctionne bien. Il y avait un peu d'écart [avec Honda] les années précédentes, et [maintenant] ça va. Je pense que pour nous, il s'agit de faire le meilleur travail possible. Mais peut-être que ce sera difficile vu les performances de Max."

Lire aussi :
partages
commentaires
Le 2e pilote Alfa Romeo "probablement" annoncé après le Brésil
Article précédent

Le 2e pilote Alfa Romeo "probablement" annoncé après le Brésil

Article suivant

Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico

Norris : McLaren est "loin du compte" à Mexico
Charger les commentaires