Mercedes - Hamilton n'a pas demandé le statut de n°1

Le Directeur de l'écurie Mercedes a nié le fait que Lewis Hamilton aurait pu demander le statut de pilote n°1 avant de finaliser sa prolongation de contrat au-delà de la saison en cours.

Si Hamilton a indiqué après le Grand Prix de Malaisie que tout était fait "à 99,6%", ce nouveau contrat n'a toujours pas été signé. Mais Toto Wolff insiste sur le fait qu'il ne s'agit que d'une question de temps pour que tout soit conclu. Il a exclu toute idée ou rumeur selon laquelle le double Champion du Monde aurait demandé un statut spécial.

Wolff assure que les détails les plus importants du contrat sont entendus et que tout sera réglé prochainement.

"Il n'aurait pas demandé une telle clause car ce n'est pas ce que nous faisons, et je crois qu'il apprécie la manière dont nous gérons l'équipe en donnant un statut d'équité aux deux pilotes", a souligné Wolff au micro de Sky Sport.

"C'est une question de détails. Nous avons discuté et négocié pendant longtemps. Nous nous sommes entendus sur les termes depuis deux mois déjà et c'est juste un peu du ping-pong entre les avocats ; c'est le processus normal."

Wolff avoue néanmoins qu'il est impatient que l'attente et les discussions autour de ce contrat se terminent.

"J'aimerais vraiment que cela soit résolu au cours des prochains jours ou prochaines semaines, sans nous mettre sous pression, car c'est une relation formidable et nous voulons gagner des courses."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Toto Wolff
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags wolff