Mercedes convoqué ce jeudi au Qatar pour l'examen de son recours

L'écurie Mercedes a officiellement été convoquée ce jeudi à 17h, heure locale, au Qatar pour l'audience concernant son recours en révision à la suite de l'incident entre Max Verstappen et Lewis Hamilton à São Paulo.

Le désormais célèbre incident du 48e tour du Grand Prix de São Paulo – entre Lewis Hamilton, qui venait de prendre la tête, et Max Verstappen au virage 4 du circuit d'Interlagos – va connaître son prochain (et peut-être ultime) épisode ce jeudi à Losail.

Le tracé qatari, qui accueillera la 20e manche de la saison 2021 de F1 ce week-end, verra un "affrontement" hors piste puisque Mercedes, qui a annoncé ce mardi son intention de demander la révision de la décision des commissaires, va justement tenter de convaincre ces derniers de le faire et d'ouvrir une enquête sur les actions du Néerlandais dans cette lutte pour la victoire.

En effet, la convocation officielle des représentants de l'écurie septuple Championne du monde pour ce jeudi à 17h heure locale (15h heure française) est tombée ce mercredi soir. Le document, qui ne fait à aucun moment mention de la possibilité que Mercedes soit infondé à agir en l'absence de décision formelle rendue dimanche dernier, est rédigé comme suit, dans son intégralité :

"En accord avec l'Article 14 du Code Sportif International (CSI), et à la suite de la demande de révision par Mercedes-AMG Petronas F1 Team envoyée le 16 novembre 2021, le Team Manager et des témoins dont le Compétiteur peut demander la présence, jusqu'à trois, doivent apparaître par vidéoconférence à 17h, heure locale (Qatar) le jeudi 18 novembre 2021."

"En accord avec l'Article 14 du CSI, cette audience a pour but de déterminer si le Droit de Révision existe dans ce cas, c'est-à-dire si 'un nouvel élément significatif et pertinent est découvert, lequel n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au moment de la décision concernée'."

"Le nom et le poste de toutes les personnes dont le Compétiteur souhaite demander la présence doit être fourni par écrit au plus tard à 12h, heure locale (Qatar) le 18 novembre 2021 au Secrétaire des Commissaires."

Bien entendu, dans le contexte de ces derniers jours, l'élément central de la demande de Mercedes semble devoir être la vidéo officielle de la caméra embarquée de Max Verstappen au moment de l'incident. Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a reconnu dès la fin du GP que cette preuve n'avait pas pu être exploitée par les commissaires quand ces derniers ont décidé, quelques tours après, que l'incident ne méritait pas d'enquête.

Qu'il s'agisse de l'unique élément ou d'un parmi plusieurs autres apportés par Mercedes, l'écurie devra prouver pour chacun d'entre eux qu'ils sont bien "nouveaux", "pertinents", "significatifs" et qu'ils n'ont pas été créés de toute pièce. Si les commissaires du GP de São Paulo (ou leurs remplaçants le cas échéant), à leur seule discrétion, reconnaissent que la ou les preuves apportées revêtent bien ces qualités, cela ouvrira alors la voie à un examen plus approfondi de l'incident. Sinon, l'affaire sera a priori terminée et les résultats du GP entérinés.

Il est à noté que les représentants de Red Bull ont été également convoqués.

Lire aussi :
partages
commentaires
Ces deux pilotes de Formule 1 qui ont déjà roulé au Qatar
Article précédent

Ces deux pilotes de Formule 1 qui ont déjà roulé au Qatar

Article suivant

Le manque de progrès de Giovinazzi lui a coûté sa place en F1

Le manque de progrès de Giovinazzi lui a coûté sa place en F1
Charger les commentaires