Mercedes estime que l'hypertendre sera un pneu de "survie"

partages
commentaires
Mercedes estime que l'hypertendre sera un pneu de
Par : Scott Mitchell
Co-auteur: James Newbold
17 mars 2018 à 15:15

Mercedes a évité les nouveaux pneus Pirelli hypertendres lors des essais hivernaux de Formule 1, qualifiant ces derniers de gommes de "survie" cette saison, selon les propos de Toto Wolff, son directeur exécutif.

Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Esteban Ocon, Force India VJM11
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Esteban Ocon, Sahara Force India VJM11
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09

Lewis Hamilton et Valtteri Bottas ont achevé les deux semaines de tests à Barcelone à plus d'une seconde de la meilleure marque signée par Sebastian Vettel, mais n'ont pas cherché la performance sur un tour et ont seulement dévié de leur utilisation des tendres et des mediums pour chausser des ultratendres.

Wolff a écarté une potentielle inquiétude sur le sujet, expliquant que ce choix était le meilleur dans le cadre du programme d'essais global de Mercedes. "Nous avons décidé de ne pas utiliser l'hypertendre parce que nous estimions qu'il s'agissait d'un pneu utilisable pour un seul tour, et qu'en tests il est question de récolter des données et de comprendre des réglages."

"L'hypertendre est juste une grande avancée en termes d'adhérence par rapport à l'ultratendre. Il va s'agir d'un pneu de qualifications, et nous avons jugé qu'il fallait plus se concentrer sur le travail de développement que sur un seul tour. Je pense que l'hyper va être un pneu de qualifications, et [qu'en course] il va juste falloir s'accrocher pendant les deux premiers tours, et survivre."

Wolff a déclaré que "chaque voiture" avait souffert de cloquage avec les gommes les plus tendres. Il imagine par ailleurs que les courses où elles vont être utilisées "pourraient être passionnantes".

Il a cependant suggéré que les estimations de Pirelli sur les grands écarts de temps entre chaque pneus n'étaient pas avérées. "Ce que nous avons vu, c'est que les écarts de performance et d'adhérence entre les composés pneumatiques étaient assez faibles. Entre medium et tendre, entre tendre et supertendre, entre supertendre et ultratendre, on peut voir de petits écarts, entre un et deux dixièmes, parfois pas d'écart du tout. Avec quelques équipes, comme Williams, il n'y avait pas d'écart du tout."

Prochain article Formule 1
Guide F1 2018 - Toro Rosso relève le défi Honda

Previous article

Guide F1 2018 - Toro Rosso relève le défi Honda

Next article

Pourquoi Haas F1 a surpris Lewis Hamilton

Pourquoi Haas F1 a surpris Lewis Hamilton

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités