Mercedes inspecte encore le moteur endommagé de Rosberg

Nico Rosberg devra patienter durant encore quelques jours afin de savoir s’il devra utiliser un nouveau moteur pour le prochain Grand Prix à Singapour.

Mercedes a investi tous ses jetons de développement dans une nouvelle version de son unité de puissance pour le Grand Prix d’Italie à Monza et en préparation à la saison 2016. Toutefois, l’unité de la voiture de Nico Rosberg a connu des soucis techniques.

Une fuite de liquide

Un défaut de fonctionnement du circuit de refroidissement a causé un problème durant la 3e séance d’essais libres samedi. Rosberg dû poursuivre le week-end avec un ancien moteur qui a lâché durant les derniers moments de la course italienne.

Toto Wolff, directeur de Mercedes, a révélé que le moteur serait inspecté à Brixworth au Royaume-Uni afin de déterminer s’il pouvait encore être utilisé. S’il n’est plus en condition de fonctionner, Rosberg devra disputer le Grand Prix de Singapour avec une 4e unité de puissance cette saison.

"Pour le moment, nous ne savons pas si le moteur est endommagé au-delà de tout espoir", explique Wolff. "Et pour être précis, nous n’avons pas connu de panne précise. C’est une fuite du liquide de refroidissement qui a causé le bris du moteur".

Questionné à savoir si les techniciens avaient reçu des alertes de fonctionnement avant la défaillance, Wolff a répondu : "Ce moteur disputait sa 6e course, et il était en bout de kilométrage. Nous n’avons eu aucune alerte, non. Nous l’avons poussé un peu pour tenter de rattraper Sebastian [Vettel], et c’est à ce moment qu’il a lâché".

Un travail de préparation jugé essentiel

Même si tout cela survient à un mauvais moment pour Mercedes, Wolff souligne qu’apporter cette nouvelle version du moteur représentait une stratégie essentielle pour progresser en vue de la saison 2016.

"Nous avons introduit ce moteur de phase 4, car nous devions savoir si cela représente la bonne direction technique à adopter. C’était une décision risquée."

"Nous avons vu ce qui est arrivé à Nico, et cela découle de l’utilisation du nouveau moteur. Les essais de fiabilité étaient passablement avancés, mais pas terminés. Ainsi, nous avons perdu une voiture et Nico a perdu de précieux points au championnat.

"Mais le championnat est très compétitif. Il le sera encore l’an prochain, et nous devons déterminer le plus tôt possible quelle direction technique adopter. Le plus tôt est le mieux", d’affirmer Wolff.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Italie
Circuit Monza
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités