Mercedes salue l'intelligence de Bottas face à Ricciardo

partages
commentaires
Mercedes salue l'intelligence de Bottas face à Ricciardo
Par : Basile Davoine
16 avr. 2018 à 14:15

Le Finlandais a cédé la tête de la course au futur vainqueur en fin de Grand Prix, sans prendre le risque de s'accrocher.

La voiture de sécurité mène Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, et le reste du peloton
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Max Verstappen, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Podium : le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1, le troisième, Kimi Raikkonen, Ferrari
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ au départ
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, lors de la parade des pilotes
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1, sur le podium avec son trophée
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H et Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+ en bataille
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, au stand
Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Podium : le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, le deuxième, Valtteri Bottas, Mercedes-AMG F1

Dépossédé de la tête de la course à Shanghai à 12 tours de l'arrivée par un Daniel Ricciardo irrésistible, Valtteri Bottas n'a pas opposé de résistance farouche à l'Australien, qui a saisi sa chance avec opiniâtreté. La manœuvre du pilote Red Bull était culottée mais a fonctionné, alors qu'il bénéficiait de pneus tendres neufs suite au coup stratégique joué par son équipe pendant l'intervention de la voiture de sécurité. 

Avant la neutralisation qui a bouleversé le scénario de ce Grand Prix de Chine, Mercedes pensait tenir sa première victoire de la saison. Malgré la déception, Toto Wolff a toutefois salué l'intelligence de Bottas dans son pilotage, en laissant suffisamment de place à son adversaire pour éviter l'accrochage.

"Daniel est l'un des très bons pilotes, et il l'a de nouveau prouvé", concède le directeur de l'écurie Mercedes. "Il était très efficace, il était en mesure d'attendre son opportunité, il était agressif quand il le fallait. Globalement, c'était une très bonne course de sa part. Peut-être que la manœuvre de Daniel était un peu… brutale. Mais il a prouvé que ça fonctionnait. Valtteri l'a aidé, en évitant l'accrochage. Mais c'est la course et c'est très bien." 

Le week-end difficile de Mercedes

La performance de Bottas a été l'un des rares points positifs dans le week-end de la firme à l'étoile, notamment au lendemain de qualifications rendues difficiles par les températures très fraîches.

"La seule chose positive que je vois, c'est la course de Valtteri", confirme Wolff. "C'était vraiment incroyable, pas d'erreur, mais de la malchance avec la voiture de sécurité. Même avec le dépassement de Ricciardo ; si Valtteri n'avait pas ouvert la porte, Ricciardo l'aurait eu à la dernière minute. Il est le seul qui n'a pas fait d'erreur." 

Déçu d'être passé à côté de sa quatrième victoire en Formule 1, Bottas est revenu sur le dépassement décisif de Ricciardo et sur ce qui l'a conduit à laisser la porte ouverte à son adversaire.

"Il se rapprochait vraiment rapidement et avec une grosse différence de rythme", explique le Finlandais. "Ils avait une voiture vraiment forte, et en plus de ça des pneus neufs à ce moment-là, donc il a ensuite disparu. Je pense que ce n'était qu'une question de temps. J'allais défendre au virage 6, mais c'était un peu un compromis quant à l'extrême à atteindre. Il a tendance à trouver la place à l'intérieur même quand on se défend, et c'était juste une question de temps."

Prochain article Formule 1
Ricciardo, du cœur brisé à la folie de la victoire

Previous article

Ricciardo, du cœur brisé à la folie de la victoire

Next article

Stats - Ricciardo, l'homme des courses folles

Stats - Ricciardo, l'homme des courses folles