Mercedes : La W08 est "mal équilibrée et glisse partout"

Le directeur exécutif de Mercedes AMG, Toto Wolff, est revenu sur la première journée de roulage du Grand Prix de Malaisie 2017 de Formule 1, où son écurie n'a pas vraiment brillé.

Difficile de savoir sur quel pied danser face aux temps des Mercedes en Essais Libres 2, toutes deux reléguées à plus de 1,4 seconde de la meilleure marque de Sebastian Vettel au volant de la Ferrari SF70H.

L'impression laissée n'a pas été très bonne, avec une monoplace assez instable et à l'adhérence précaire. En sus, les deux pilotes ont connu, autour de la mi-séance, une sortie de piste dans les graviers qui a coûté du temps de roulage précieux après des EL1 disputés sur une piste humide. Difficile, cependant, de croire que les Flèches d'Argent étaient à leur régime maximal.

Interrogé par Sky Sports au terme de la journée, Toto Wolff a paru inquiet et, surtout, sans réponse face aux difficultés de ses ouailles : "Séance très difficile pour nous, dès ce matin. Nous devons en comprendre les raisons. Pour l'instant, la voiture est mal équilibrée et glisse partout. L'avant et l'arrière surchauffent et on ne peut rien faire. Il y a un problème sur la voiture."

Un "problème" d'autant plus étonnant que Mercedes est attendu sur la piste de Sepang, qui paraît convenir au châssis de la W08 EQ Power+. "On peut peut-être comparer la Malaisie à Silverstone, où nous étions très bons dans les virages rapides, mais ce n'est pas le cas ici. Il y a un problème fondamental dans la voiture, qui peut-être très petit mais peut avoir un gros impact."

"Il y a des hauts et des bas avec notre voiture, nous avons l'air exceptionnellement bons sur certains Grands Prix, nous étions une seconde devant à Monza, mais il y en a d'autres où nous ne sommes pas performants et nous devons comprendre pourquoi", a-t-il conclu sur ce sujet.

Il faudra certainement attendre les EL3 et les qualifications pour savoir de quoi il retourne véritablement pour Lewis Hamilton et Valtteri Bottas, les deux hommes ayant tout de même été devancés par la McLaren-Honda de Fernando Alonso en deuxième séance.

Sur un tout autre sujet, Wolff s'est dit favorable à un contrôle des coûts en discipline reine, qui est un des objectifs de Liberty Media pour l'après 2020, qui marquera la fin de la réglementation moteur actuelle.

"Je pense qu'il faut être raisonnable et penser à l'avenir de la Formule 1. Il faut envisager le contrôle des coûts pour que tout le monde reste sur le bateau. C'est une approche raisonnable pour 2021 et au-delà. Il ne faut pas commettre l'erreur de réaliser une nouvelle réglementation qui fera partir les coûts en vrille. Il faut être réaliste."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Malaisie
Circuit Sepang International Circuit
Pilotes Lewis Hamilton , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes
Type d'article Réactions
Tags el1, el2, essais libres, sepang, toto wolff