Sans évolution moteur, Hamilton craint un "week-end difficile"

partages
commentaires
Sans évolution moteur, Hamilton craint un "week-end difficile"
Par :
7 juin 2018 à 17:59

Alors que les hostilités débuteront vendredi à Montréal, le quadruple Champion du monde estime que l'avantage va à Ferrari en raison de l'absence d'évolution moteur chez Mercedes.

Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 en conférence de presse
Le troisième Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1, arrive dans le parc fermé
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09
Le deuxième, Sebastian Vettel, Ferrari SF71H, le vainqueur Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14, le troisième, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, arrive dans le Parc Fermé
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09

La découverte d'un problème de qualité quasiment à la dernière minute a poussé Mercedes à ne pas introduire l'évolution de son moteur pour le Grand Prix du Canada. À Montréal, les Flèches d'Argent seront ainsi dotées de la même unité de puissance que depuis le début de la saison. Pour Lewis Hamilton, le week-end qui arrive pourrait donc s'avérer "difficile", d'autant que Ferrari aura de son côté une évolution de son bloc propulseur.

Le leader du championnat redoute doublement cette situation puisqu'avec un moteur qui a déjà été utilisé au cours de six week-ends de Grand Prix, la chute de performance devrait être inévitable, au moins pour préserver des éléments en fin de vie. Et pour ne rien arranger, le Circuit Gilles Villeneuve demande traditionnellement de la puissance pour espérer y briller…

"C'est un circuit de puissance, donc c'était notre objectif [d'avoir l'évolution moteur], et ça aurait vraiment été d'une grande aide", assure Lewis Hamilton. "Les gars ont travaillé aussi dur qu'ils ont pu, et nous avons dû prendre la décision raisonnable de ne pas l'apporter, c'est malheureux. Nous devons essayer de faire sans."

"Mais ça signifie que notre performance ne sera probablement pas la meilleure. C'est le septième Grand Prix avec le moteur, et l'objectif est évidemment de faire en sorte que le moteur soit le même tout au long de la course, donc il est naturellement dégradé, on perd de la puissance au fil des courses. Si nous en sommes à 7000 km, ou quelque chose comme ça, il aura vraiment perdu en performance. Alors sur un circuit de puissance, ce sera probablement accentué." 

Lewis Hamilton n'a aucun doute quant au fait que Ferrari va débuter le week-end avec un avantage, "particulièrement s'ils apportent leur moteur évolué". Et le Britannique de prédire : "Ce pourrait être un week-end difficile. Tout ce que j'espère, c'est de la fiabilité. Sur un circuit difficile pour le moteur qui fait sa septième course, je veux aller au bout. C'est ma seule préoccupation."

"Naturellement, je suis toujours ici pour gagner, mais comme je l'ai dit, s'ils ont des évolutions moteur qui pourraient être de l'ordre d'un ou deux dixièmes, Ferrari va être très fort dans les lignes droites. Ce sera intéressant de voir si nous pouvons les concurrencer ou non. Nous allons donner tout ce que nous avons, c'est certain."

Article suivant
Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"

Article précédent

Leclerc chez Ferrari en 2019 : "Pas réaliste pour l’instant"

Article suivant

La tirade d'un Alonso désabusé face à une F1 trop prévisible

La tirade d'un Alonso désabusé face à une F1 trop prévisible
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Catégorie Jeudi
Lieu Circuit Gilles-Villeneuve
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine
Soyez le premier à recevoir toute l'actu