Mercedes n'attend "pas de miracle"

Pour la première fois de la saison, ce n’est pas une Mercedes qui s’élancera en pole position à Singapour dimanche.

Pire, aucune monoplace de la firme à l’Etoile ne figure sur les deux premières lignes de la grille de départ. Lewis Hamilton et Nico Rosberg doivent se contenter du cinquième et du sixième rang. 

En délicatesse sur le tracé urbain de Marina Bay depuis le début des essais libres vendredi, l’équipe Mercedes semble quelque peu décontenancée par ce manque de performance soudain, sans savoir mettre le doigt sur une raison précise. 

"Ce n'est peut-être pas la performance de la voiture, car une voiture ne se détériore pas d'un week-end sur l’autre", estime Toto Wolff, directeur de l’écurie allemande. "Depuis vendredi, nous ne sommes pas en mesure de traduire cela sur la piste. Nous manquons d’adhérence."

"Il y a pire, et choc n'est pas le bon mot car il faut analyser ce qui s'est passé, mais nous sommes surpris. Nous avons fait nos simulations de réglages et nous n'avons pas trouvé les bonnes choses, ni choisi la bonne direction à prendre."

Le rythme de course n'est pas meilleur

Wolff ne pense pas non plus que les pneus puissent expliquer à eux seuls les déboires de ses pilotes, même si les gommes arrière ont semblé posé un réel problème ce samedi. 

"Cela pourrait être trop tendre, trop dur, il y a beaucoup de facteurs différents. En deux ans, nous n'avons jamais fait d'erreur. Nous devrons redresser la situation pour Suzuka."

Désormais, c’est une course d’attente plutôt que d’attaque à quoi semble s’attendre Mercedes, avec l’objectif de ramener autant de point que possible pour limiter les dégâts : "Il ne faut jamais abandonner mais il ne faut pas attendre de miracle. Nous partons 5e et 6e et notre rythme de course n'est pas très bon."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Circuit Singapore Street Circuit
Équipes Mercedes
Type d'article Résumé de qualifications
Tags marina bay, reaction, singapour, toto wolff