Mercedes pense tirer un avantage en concevant son moteur

Depuis le début de la saison, le débat est réel entre l'avantage ou non que peuvent retirer les équipes "constructeurs" comme Ferrari ou Mercedes

Depuis le début de la saison, le débat est réel entre l'avantage ou non que peuvent retirer les équipes "constructeurs" comme Ferrari ou Mercedes. Avec l'introduction du nouveau V6 turbo, la question peut se poser et chez Mercedes, on se dit certain d'avoir un avantage à tirer de cette situation.

Pour Andy Cowell, directeur du département moteur chez Mercedes, le fait de concevoir son propre moteur procure un net bénéfice comparé aux équipes clientes.

"L'unité de puissance Mercedes est conçue en étroite collaboration avec le directeur technique [de Mercedes-Benz] Bob Bell", explique-t-il. "Chaque écrou, chaque boulon, chaque rondelle et chaque câble est conçu autour de cette voiture. Cela nous donne un avantage."

Directeur exécutif pour la partie technique de l'écurie allemande, Paddy Lowe partage ce sentiment en expliquant que le travail étroit entre les départements châssis et moteur permet d'adapter au mieux le package de la nouvelle W05. En 2014, l'une des priorités des équipes concerne le refroidissement avec les nouvelles unités de puissance. Pouvoir travailler à la fois sur son propre moteur et sur son intégration dans la monoplace pourrait donc procurer un sérieux avantage à Mercedes.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités