Mercedes au cœur d'une polémique avec son nouveau sponsor

Mercedes s'est associé à une entreprise controversée au Royaume-Uni, ce qui vaut à l'écurie de nombreuses critiques outre-Manche.

Mercedes au cœur d'une polémique avec son nouveau sponsor

Ce mercredi, Mercedes annonçait un nouveau partenariat avec l'entreprise Kingspan, basée en Irlande, pour les deux derniers Grands Prix de la saison, et les réactions ne se sont pas fait attendre. En effet, cette compagnie de construction est impliquée dans l'incendie de la tour Grenfell, survenu à Londres en 2017, en raison de l'usage de matériaux qui ne respecteraient pas les normes antifeu. Soixante-douze personnes avaient perdu la vie.

L'association Grenfell United a protesté trois heures plus tard avec le communiqué suivant : "L'annonce de votre nouveau partenariat avec Kingspan est véritablement choquante. Kingspan a joué un rôle majeur dans la douleur et la souffrance que nous ressentons aujourd'hui, et il doit y avoir un degré de réprobation publique pour l'imprudence de Kingspan et sa négligence envers la vie humaine. […] Nous vous demandons si cela vous convient d'avoir un partenariat avec cette entreprise complètement immorale ?"

"Les proches des victimes et les survivants de Grenfell demandent donc que vous mettiez immédiatement un terme à votre relation avec une entreprise qui a imposé des produits dangereux sur le marché et s'est efforcée de les marketer malhonnêtement, mettant en péril des vies innocentes. En vous associant à Kingspan, nous estimons que vous êtes directement impliqués dans ce système qui fait passer les profits avant les vies humaines. Nous vous demandons donc de nous assurer que vous allez agir pour vous séparer de Kinsgpan."

Michael Gove, secrétaire d'État à l'Égalité des chances, au Logement et aux Communautés, a surenchéri en début de soirée dans un tweet : "Profondément déçu que Mercedes AMG F1 accepte le sponsoring de l'entreprise de construction Kinsgpan alors que l'enquête sur Greenfell est en cours. J'écrirai à Mercedes pour leur demander de revoir leur position. La communauté de Greenfell mérite mieux."

La presse britannique s'est exaltée, de nombreux titres ciblant un Lewis Hamilton qui a précédemment déclaré son soutien aux victimes et à leurs familles. Mercedes s'est défendu dans un communiqué de presse classique, avant de publier une lettre de Toto Wolff ce jeudi après-midi.

"Au nom de notre équipe, je souhaite présenter mes excuses pour la douleur supplémentaire qu'a causée cette annonce", écrit l'Autrichien. "Cela n'a jamais été notre intention."

"Le travail de l'enquête publique visant à établir toutes les causes de la tragédie est d'une importance cruciale. Avant de conclure notre partenariat, nous avons échangé en détail avec Kingspan afin de comprendre quel rôle ses produits ont joué dans ce qui s'est passé à Grenfell. Kingspan a déclaré n'avoir joué aucun rôle dans le design ou la construction du revêtement extérieur de la tour Grenfell, et qu'un petit pourcentage de son produit a été utilisé comme substitut à son insu dans une partie du système qui ne respectait pas la réglementation de construction et était dangereux."

"Je sais que cela ne change aucunement la terrible tragédie dont vous avez souffert, ou la profonde douleur ressentie encore à ce jour dans votre communauté, et je souhaite remercier Grenfell United de m'avoir proposé une rencontre en personne pour que j'apprenne et que je comprenne mieux. Je suis impatient que nous nous rassemblions dès que possible."

Lire aussi :

partages
commentaires
Pirelli révèle la cause des crevaisons au Qatar
Article précédent

Pirelli révèle la cause des crevaisons au Qatar

Article suivant

Photos - Les F1 pour la première fois en piste à Djeddah

Photos - Les F1 pour la première fois en piste à Djeddah
Charger les commentaires