Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Mercedes se tient prêt à appliquer deux stratégies d'arrêt différentes avec Lewis Hamilton et Valtteri Bottas au Grand Prix des Pays-Bas pour empêcher Max Verstappen de reprendre du terrain sur le pilote britannique au classement général.

Mercedes prêt à séparer ses stratégies pour battre Verstappen

Si Max Verstappen s'est emparé de la pole position du Grand Prix des Pays-Bas, le plus dur reste à faire puisque le Néerlandais doit encore compléter les 72 tours de course avant de pouvoir soulever le trophée du vainqueur devant ses nombreux fans. Parmi les obstacles se dressant sur le chemin du pilote Red Bull se trouvent les deux Mercedes de Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Elles n'ont pas été les plus rapides en qualifications mais elles ont une carte à jouer en course.

En effet, Verstappen est directement menacé par Hamilton, deuxième, et Bottas, troisième, et le Néerlandais ne peut pas compter sur son coéquipier pour se protéger. Fantomatique depuis le début du week-end, Sergio Pérez n'a pas réussi à se sortir de la Q1 car il a quitté les stands bien trop tard pour pouvoir effectuer une nouvelle tentative chronométrée.

Lire aussi :

En sachant que les équipes évaluent actuellement quelle est la meilleure solution entre une stratégie à un ou deux arrêts, Toto Wolff a clamé que Mercedes était prêt à couvrir les deux options, ce qui laisserait Red Bull dans une situation délicate car l'écurie devrait obligatoirement faire un choix différent pour Verstappen.

S'adressant à Sky Sports, le directeur d'équipe a déclaré : "Je pense que si nous sommes capables d'avoir le même rythme en course, il faudra survivre avec un seul arrêt. Max doit prendre une décision. Est-ce qu'il va faire un arrêt ou est-ce qu'il va faire deux arrêts ? Je pense que nous pouvons jouer avec les deux stratégies demain. Nous avons vu que deux voitures peuvent être à l'exact opposé et, certainement, le fait d'en arrêter une, de faire l'undercut, de mettre la pression, puis de laisser l'autre dehors, cela peut vous aider à finir un et deux."

De son côté, Christian Horner, est bien conscient de l'avantage stratégique de Mercedes, néanmoins, selon le directeur de l'équipe Red Bull, le plus important ne sera pas la victoire mais de terminer devant Lewis Hamilton, le principal rival de Max Verstappen au championnat.

"Nous devons simplement garder la tête baissée et faire notre propre course", a-t-il commenté. "Dans un monde parfait, nous serions en tête de la course. Je pense que ce ne sera pas aussi simple. [Mercedes] a deux gars avec lesquels ils peuvent diviser leurs options. Mais évidemment, le gars que nous devons battre est Lewis, donc il faut choisir nos combats."

Bien que Pérez ne soit pas au rendez-vous aux avant-postes, Red Bull peut malgré tout compter sur une autre monoplace arborant fièrement le taureau de la marque : l'AlphaTauri de Pierre Gasly, qualifié quatrième sur la grille de départ. "[Red Bull] a Gasly, donc ils ont une voiture fantôme", a ajouté Wolff. "Je pense que nous devons être satisfaits de notre résultat. Lewis a manqué beaucoup de roulage hier, et au final il a fait un bon tour [en qualifications]. Donc P2 et P3, c'est un bon point de départ."

partages
commentaires

Related video

Pas de sanction pour Mazepin et Schumacher à Zandvoort
Article précédent

Pas de sanction pour Mazepin et Schumacher à Zandvoort

Article suivant

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité

Pérez pourrait changer de moteur et écoper d'une pénalité
Charger les commentaires