Mercedes - Priorité absolue à Hamilton et maintien d'un oeil sur le marché

Fernando Alonso a mis du temps à se lier à l'équipe McLaren en raison de la difficulté des deux parties à trouver un accord satisfaisant au sujet de la longueur de leur engagement ferme initial

Fernando Alonso a mis du temps à se lier à l'équipe McLaren en raison de la difficulté des deux parties à trouver un accord satisfaisant au sujet de la longueur de leur engagement ferme initial.

Désireux de garder une porte ouverte pour tenter de rejoindre Mercedes en 2016, le pilote espagnol a usé de toute son influence en fin d'année dernière pour faire en sorte de pouvoir encore changer de team après seulement une saison chez McLaren-Honda, si Hamilton venait à ne pas renouveler son association avec le team à l'étoile.

Comme Bernie Ecclestone, Alonso est conscient du fait que Mercedes n'en est possiblement qu'au début d'un cycle de domination pouvant durer de nombreuses années. Le dégel moteur signifie certes que Renault, Ferrari et Honda sont en mesure d'apporter des modifications significatives sur leurs unités de puissance; mais les ressources de Mercedes-Benz signifient que l'écart pourrait malgré tout paradoxalement encore se creuser dans le futur proche.

Hamilton et Mercedes assurent ne pas être pressés au sujet d'un renouvellement de leur entente au-delà de la saison 2015, qui marque le terme du contrat initial de 3 ans. Wolff, lui, n'a pas caché que Fernando Alonso représentait une option pour Mercedes, mais qu'il ne s'agissait que d'une alternative, et non d'une priorité.

Priorité au singulier; alternatives au pluriel

"Je ne peux pas commenter", se contente-t-il de répondre, cuisiné sur les termes de sortie précis du contrat d'Alonso avec McLaren. "Juste une chose : il est toujours bon d'être préparé à toutes les éventualités. Les alternatives sont toujours importantes. Mais ce sont des alternatives, pas des priorités".

Parmi les alternatives de Mercedes, un autre pilote hautement porté en estime par l'Autrichien : Valtteri Bottas. Le Finlandais est d'ailleurs directement managé par celui-ci. Mais renouveler Hamilton demeure la priorité N°1.

"Nous n'avons pas encore trouvé d'accord car nous ne nous sommes pas encore assis ensemble", rappelle Wolff. "En fin de saison dernière, nous ne souhaitions pas détourner l'attention de Lewis. Maintenant, il est de retour de vacances, et nous allons nous installer autour de la table dans un futur proche. Ce que je peux dire est que les deux parties souhaitent poursuivre. Pour nous, Lewis et Nico représentent l'association de pilotes la plus solide et la meilleure. De ce fait, nous n'avons pas de raisons de changer quoi que ce soit. Lewis se sent bien dans l'équipe. Nous lui avons donné la meilleure voiture. Cela parle pour un futur en commun".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Bernie Ecclestone , Valtteri Bottas
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités