Mercedes souffre d'un problème "fondamental" selon Bottas

Après un Grand Prix de Monaco loin du compte, Mercedes a démarré le GP d'Azerbaïdjan sans parvenir à se hisser dans le top 6 de l'une des deux premières séances d'essais libres. Pour Valtteri Bottas, le problème est "fondamental".

Mercedes souffre d'un problème "fondamental" selon Bottas

Que se passe-t-il chez Mercedes ? L'écurie septuple Championne du monde en titre n'a pas été très impressionnante pour cette première journée du Grand Prix d'Azerbaïdjan, terminant même la séance la plus représentative, les Essais Libres 2, sans placer l'une de ses monoplaces dans le top 10, Lewis Hamilton finissant 11e et Valtteri Bottas 16e.

Forcément, dans le contexte d'un mauvais GP de Monaco où, malgré le résultat final, la W12 semblait tout de même capable de jouer le podium à la régulière aux mains du Finlandais avant son problème au stand, ces classements interrogent. C'est une certaine incrédulité qui pouvait d'ailleurs se lire sur les visages des ingénieurs de la structure au sortir de cette journée.

Lire aussi :

Quand il lui a été demandé si ce vendredi avait été "un petit peu compliqué", Bottas a répondu : "Je pense qu''un petit peu' n'est pas la bonne expression. C'était très, très compliqué pour nous aujourd'hui et nous manquons clairement de rythme. On dirait que c'est juste l'adhérence globale, vous savez, l'équilibre n'est pas si mauvais. OK, la voiture est peut-être un peu imprévisible, mais on dirait juste un manque de grip et de la glisse. Et oui, je pense que la nuit va être longue."

"À Monaco, ce n'était pas facile, mais au moins nous étions plus ou moins au niveau au moment des qualifications, et là nous semblons assez loin. Donc c'est clairement une journée plus difficile que prévu. Et nous devons découvrir exactement pourquoi. C'était légèrement mieux, peut-être, sur les longs relais, mais tout de même, nous manquons de rythme, c'est certain. Je pense donc qu'il y a quelque chose de fondamental qui cloche et nous devons découvrir quoi."

Quand il lui est demandé s'il sait dans quelle direction il va falloir aller désormais pour sortir de l'ornière, le Finlandais de conclure : "Pas encore, mais nous trouverons. Honnêtement, comme je l'ai dit, le principal c'est le manque d'adhérence et pour cela, il peut y avoir beaucoup de raisons. Pour l'instant, je ne sais pas, donc ça n'est pas une journée facile et il y a beaucoup de travail à faire."

partages
commentaires
EL2 - Pérez emmène un doublé Red Bull devant les Ferrari

Article précédent

EL2 - Pérez emmène un doublé Red Bull devant les Ferrari

Article suivant

Le Grand Prix de Singapour 2021 est annulé

Le Grand Prix de Singapour 2021 est annulé
Charger les commentaires