Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL1 dans
06 Heures
:
32 Minutes
:
13 Secondes
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Mercedes espère atténuer son problème de boîte de vitesses

partages
commentaires
Mercedes espère atténuer son problème de boîte de vitesses
Par :
6 juil. 2020 à 14:00

Le problème de boîte de vitesses rencontré par Valtteri Bottas et Lewis Hamilton est source d'inquiétude pour la marque à l'étoile.

Si Valtteri Bottas et Lewis Hamilton sont les premiers pilotes à être passés sous le drapeau à damier au Grand Prix d'Autriche (le sextuple Champion du monde ayant ensuite été rétrogradé au quatrième rang par une pénalité pour avoir accroché Alexander Albon), cette course n'a décidément pas été un long fleuve tranquille pour Mercedes.

Lire aussi :

Pendant la quasi-totalité de cette épreuve au Red Bull Ring, les Flèches d'Argent ont dû se tenir à l'écart des vibreurs, toujours très rudes sur la piste styrienne ; une fois n'est pas coutume, ce n'était cependant pas pour préserver les suspensions mais la boîte de vitesses.

"Les problèmes de fiabilité aperçus ici viennent des vibreurs", analyse Toto Wolff, directeur d'équipe. "C'est un super circuit, mais si on sort trop large des vibreurs – en respectant les règles – on endommage les suspensions. Le pilote doit évaluer en permanence à quel point il veut aller vite, à quel point il veut monter sur les vibreurs. Forcément, par nature, ils veulent aller aussi vite que possible. Si l'on fait ça, on risque d'endommager les suspensions ou d'avoir des vibrations sur la voiture, qui peuvent les casser."

Il poursuit, au sujet de cette course en particulier : "La situation a été très grave dès le départ. On l'a vue commencer avec des problèmes sur la voiture de Valtteri, mais c'est quelque chose qui peut être rédhibitoire. Puis cela a commencé sur la voiture de Lewis. Nous ne savions pas vraiment de quoi il s'agissait. Nous savons que c'était lié à la vibration et à l'agitation de la voiture, sans que nous sachions comment. C'est pourquoi nous leur avons très vite conseillé de se tenir à l'écart des vibreurs. À un moment, il semblait que nous n'allions pas finir la course avec les deux voitures. Nous essayions d'avoir un vrai rythme de croisière pour atteindre la ligne d'arrivée."

Mercedes n'a désormais que quelques jours pour tenter de résoudre ce problème avant une nouvelle course au Red Bull Ring, celle-ci baptisée Grand Prix de Styrie. "Nous avons un excellent groupe autour de Simon Cole en ce qui concerne la fiabilité en piste ; son équipe et lui vont [travailler pour] résoudre ce problème d'ici la semaine prochaine. De ce que je sais, il y a des solutions qui peuvent au moins améliorer la situation. Il est clair que l'Autriche met ces pièces à rude épreuve davantage que tout autre circuit au calendrier. Si nous trouvons un moyen de protéger la voiture le week-end prochain, ça devrait aller pour nous. Je pense que nous avons des idées", conclut Wolff.

Grosjean a lutté avec une Haas criblée de problèmes

Article précédent

Grosjean a lutté avec une Haas criblée de problèmes

Article suivant

Mercedes nie avoir gelé les positions entre Bottas et Hamilton

Mercedes nie avoir gelé les positions entre Bottas et Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Lieu Red Bull Ring
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel