Formule 1
02 avr.
-
05 avr.
Événement terminé
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
116 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
123 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
172 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
186 jours

Mercedes ne peut "naturellement pas ignorer" Vettel

partages
commentaires
Mercedes ne peut "naturellement pas ignorer" Vettel
Par :
12 mai 2020 à 14:10

En deux phrases, Toto Wolff a réagi à l'annonce du divorce entre Sebastian Vettel et Ferrari, prenant soin de ne fermer aucune porte pour l'avenir.

En officialisant leur séparation à l'issue de la saison, Sebastian Vettel et Ferrari ont secoué un marché des transferts qui était relégué au second plan depuis deux mois par la crise du coronavirus. Inévitablement, le départ du quadruple Champion du monde vers une destination inconnue ou vers la retraite va provoquer un jeu de chaises musicales, dont seule l'ampleur est encore à déterminer. 

Face à cette nouvelle donne, le clan Mercedes a réagi avec prudence mais en refusant de fermer la moindre porte pour l'avenir. "Seb est un grand pilote, il a une grande personnalité et c'est un atout pour toute écurie de F1", souligne ce mardi Toto Wolff, directeur de l'écurie allemande. "Dans une perspective d'avenir, nous sommes avant tout attachés à la loyauté envers nos pilotes actuels chez Mercedes, mais nous ne pouvons naturellement pas ignorer cette évolution."

Lire aussi :

Mercedes est actuellement en discussion avec Lewis Hamilton, dont le contrat arrive également à échéance à la fin de l'année. Depuis la fin d'année dernière, le nom du pilote britannique circule chez Ferrari, une rumeur amplifiée par certaines déclarations et par une rencontre entre l'intéressé et John Elkann, président de la marque italienne, lors d'un dîner. Néanmoins, le sextuple Champion du monde a répondu à ces spéculations le mois dernier : "Je ne rêve pas de me sauver dans une autre écurie. Je fais partie de mon équipe de rêve".

Dans tous les cas, la présence sur le marché d'un pilote vedette comme Sebastian Vettel ne peut pas être ignorée par Mercedes, et c'est tout le sens du propos de Toto Wolff, qui doit aussi gérer le futur de Valtteri Bottas dans son équipe. Depuis son arrivée en 2017 pour remplacer Nico Rosberg, le Finlandais doit composer avec une situation contractuelle sous haute pression, qui le voit renouveler son bail chaque année pour une courte durée. 

Il faut ajouter dans la balance que Mercedes dispose également d'un pilote d'avenir dans son programme en la personne de George Russell, actuellement placé chez Williams mais qui pourrait émerger comme un candidat très sérieux pour 2021 et au-delà.

Article suivant
Kvyat n'était "pas content" qu'Albon soit promu chez Red Bull

Article précédent

Kvyat n'était "pas content" qu'Albon soit promu chez Red Bull

Article suivant

F1 2020 dévoile une vidéo de gameplay et donne d'autres détails

F1 2020 dévoile une vidéo de gameplay et donne d'autres détails
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine