Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

La F1 ne perçoit "aucun signe" d'un retrait de Mercedes ou Renault

partages
commentaires
La F1 ne perçoit "aucun signe" d'un retrait de Mercedes ou Renault
Par :
6 févr. 2020 à 16:49

Prenant le contre-pied des rumeurs du moment, Ross Brawn se dit convaincu de voir la F1 conserver tous ses constructeurs en 2021, ceux-ci bénéficiant désormais d'une vision plus claire de ce que leur coûtera un engagement dans la discipline.

Alors que les futurs Accords Concorde sont toujours au cœur de nombreuses négociations, l'engagement futur de Mercedes et Renault fait l'objet de rumeurs depuis quelques mois. Malgré ce contexte, les dirigeants de la Formule 1 assurent n'avoir reçu aucun signal alarmant qui irait dans le sens d'un retrait et Ross Brawn évoque même une tendance inverse. Selon le directeur général de la F1, l'introduction des budgets plafonnés – à 175 millions de dollars et avec des exceptions à la règle – apporte notamment des certitudes aux constructeurs pour l'avenir.

Lire aussi :

La F1 parviendra-t-elle à conserver tous les constructeurs aujourd'hui présents à partir de 2021 ? "Je ne vois aucun signe pour que nous ne le faisions pas", rétorque Ross Brawn, interrogé par Motorsport.com. "À bien des égards, si vous montez au niveau du conseil d'administration [des constructeurs], ils aiment ce qui se passe car ils ont des certitudes."

"À chaque fois que Toto [Wolff] va voir le conseil d'administration de Mercedes, chaque hiver, il demande un plus gros budget car il en a besoin pour gagner. Alors que disent-ils ? Non, nous ne voulons pas te donner plus car nous ne voulons pas gagner plus ? Désormais, ils vont savoir ce qu'ils vont dépenser. Le message qui provient des Ola Källenius de ce monde, c'est qu'ils veulent un contrôle des coûts et des certitudes sur ce qu'ils doivent dépenser en F1."

Ross Brawn l'assure, les efforts consentis depuis des mois par Liberty Media pour introduire le plafonnement des budgets ainsi qu'une redistribution plus équitable des revenus sont la clé de voûte essentielle afin de rendre la F1 viable pour toutes les écuries de la grille. Par ailleurs, le fait de plafonner les budgets permettra à la discipline de se protéger d'événements économiques externes et incontrôlables.

"Nous voulons que les écuries réussissent de manière beaucoup plus durable qu'actuellement", insiste-t-il. "Elles pensent que ça va [actuellement], mais quand on arrive à la limite, il y a un petit tremblement de terre et soudain ça s'arrête. C'est ce que nous ne voulons pas."

"Nous voulons que Mercedes ressente que c'est un bon rapport qualité-prix, qu'il n'y a aucune chance pour eux d'arrêter un jour car pour quelle raison le faire ? Leur investissement leur rapporte bien plus que ce qu'ils dépensent. Et s'il y avait un petit tremblement de terre dans leur environnement économique, ça va car ils peuvent faire avec et ça n'a pas d'importance. C'est pour cela que nous pensons qu'il faut un changement."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

Related video

Article suivant
Photos - Toutes les Haas F1 depuis 2016

Article précédent

Photos - Toutes les Haas F1 depuis 2016

Article suivant

Alonso : "Égoïste, c'est la dernière chose que je suis"

Alonso : "Égoïste, c'est la dernière chose que je suis"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Basile Davoine