Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

Mercedes espère ne pas "revivre l'accrochage de 2016"

partages
commentaires
Mercedes espère ne pas "revivre l'accrochage de 2016"
Par :
11 mai 2019 à 16:35

Alors que Valtteri Bottas et Lewis Hamilton s'élanceront depuis les deux premières places sur la grille, Toto Wolff a déclaré espérer ne pas revivre l'accrochage du Grand Prix d'Espagne 2016.

Mercedes a indubitablement posé sa patte sur la F1 version 2019 en monopolisant la première ligne lors des qualifications de Barcelone. L'écurie allemande s'est offert assez facilement le scalp de Ferrari, Valtteri Bottassignant un temps lui permettant de reléguer son équipier à six dixièmes et la première SF90 à huit. 

Après quatre doublés consécutifs et au sortir d'une telle démonstration, il semble que la physionomie du début de saison soit celle d'une lutte entre les équipiers des Flèches d'Argent. Et forcément, après le départ de Bakou et les déclarations des pilotes depuis, 2016 revient dans toutes les mémoires.

Il y a trois ans, Lewis Hamilton avait signé la pole position avant de se faire subtiliser la tête par Nico Rosberg au premier virage. Mais l'Allemand avait commis une erreur de réglages au volant et perdu de la vitesse, permettant au Britannique de revenir vite et entraînant un accrochage désormais entré dans la légende de la discipline. 

Lire aussi:

Cette situation était arrivée en point d'orgue d'une tension qui prenait ses racines au début de l'année 2014. La relation entre Bottas et Hamilton n'a pas emprunté ce chemin, mais la lutte serrée pourrait se transformer en combat âpre si les circonstances changeaient.

"[Lewis] Il est dans le bon état d'esprit et sait qu'il est important d'être devant à Barcelone, une piste où il est dur de doubler ; j'espère ne pas revivre 2016, mais les gars sont dans un autre état d'esprit. Ils savent exactement quoi faire", a ainsi lâché Toto Wolff, directeur exécutif de l'écurie, à Sky Sports.

"C'était un peu malheureux pour Lewis, on n'a pas pu remplir la batterie comme il faut et son premier run en Q3 a été compromis par le trafic, mais Valtteri est en grande forme, c'est bien. Il y avait beaucoup de graviers dans le dernier secteur, et c'était un handicap pour tout le monde [pour améliorer à la fin]."

Quant à Jenson Button, présent pour le compte de Sky Sports à Barcelone, il estime que la situation ne va pas dégénérer : "[Wolff] gère des pilotes très différents actuellement, Lewis n'est pas totalement dans un bon jour, mais son état d'esprit est très détendu. Ils vont se battre mais ils se respectent plus comme on l'a vu en Azerbaïdjan. On verra de la bataille roue contre roue, mais correcte."

 

Article suivant
Fataliste, Verstappen veut défier Mercedes, pas Ferrari

Article précédent

Fataliste, Verstappen veut défier Mercedes, pas Ferrari

Article suivant

Solide en qualifs, Grosjean est prêt à lancer sa saison

Solide en qualifs, Grosjean est prêt à lancer sa saison
Charger les commentaires