Mercedes : "Singapour favorisera Ferrari et Red Bull"

Mercedes fait décidément profil bas. Dans la foulée de sa domination incontestable et de son doublé à Monza, l'écurie allemande martèle son inquiétude avant le Grand Prix de Singapour.

Mercedes a beau avoir porté son avance à 63 points sur Ferrari au championnat constructeurs, et vu Lewis Hamilton prendre les commandes pour la première fois de la saison chez les pilotes, l'échéance de Singapour est redoutée. C'est en tout cas ce que traduit la communication de l'équipe de Brackley, qui a réitéré ses inquiétudes et clairement désigné la Scuderia ainsi que Red Bull Racing comme étant les favoris du prochain Grand Prix.

Info ou intox ? Il ne fait aucun doute que la W08 a excellé cette année sur les circuits à haute vitesse et qu'elle a été davantage en difficulté sur des tracés sinueux tels que Monaco ou Budapest. Mais il serait certainement imprudent de sous-estimer le rythme de développement et la capacité de réaction de Mercedes depuis.

"Jusqu'à présent cette année, nous avons vu le pendule changer de sens en fonction du type de circuit", rappelle Toto Wolff, directeur de Mercedes. "Sur le papier, Singapour est le type de circuit qui devrait favoriser à la fois Ferrari et Red Bull. Tous les deux ont montré de solides performances sur des circuits à basse vitesse et demandant un maximum d'appuis, et nous avons eu la vie plus difficile dans ces endroits en 2017."

"Parfois, des caractéristiques comme celles-ci font simplement partie de l'ADN d'une voiture. Cependant, nous avons beaucoup appris de nos difficultés à Monaco, nous avons significativement élevé notre niveau de performance en Hongrie et nous avons fait de bons progrès dans la compréhension de ce dont nous avions besoin afin de tirer le meilleur du châssis."

Un circuit que Mercedes ne maîtrise pas

Mercedes ne semble pas craindre un scénario aussi délicat que celui de 2015, lorsque le week-end dans les rues de Singapour avait tourné à l'incompréhension générale et à une domination de Ferrari. En attendant les premiers tours de roue, le sentiment paraît balancer entre la confiance donnée par les progrès effectués au cours de la saison et la nature impossible à changer d'une monoplace.

"Identifier clairement nos points forts et nos faiblesses a été une force de notre équipe ces dernières saisons", souligne Toto Wolff. "En faisant tout pour devenir meilleur et plus fort dans chaque domaine, nous avons mis le doigt sur la plaie afin de comprendre les origines aussi bien de nos bonnes performances que des mauvaises."

"En 2015, Singapour nous a offert l'une des expériences les plus douloureuses de ces dernières saisons, alors nous nous sommes retroussés les manches, nous avons appris et réussi à rebondir avec une formidable victoire l'année dernière. Mais malgré ce succès, c'est un circuit que nous avons du mal à maîtriser avec sa combinaison de virages courts, sinueux, et ses courtes lignes droites avec une surface bosselée. Nous nous rendons en Asie avec la conscience de faire face à un gros défi."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Circuit Singapore Street Circuit
Équipes Red Bull Racing , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags marina bay, toto wolff