Mercedes s'interroge sur les performances de Ferrari à Montréal

Le Directeur de l'équipe Mercedes Toto Wolff admet avoir été surpris par le fait que les Ferrari n'aient pas été en mesure de concurrencer ses voitures lors des qualifications du Grand Prix du Canada.

Si les bolides rouges n'ont pas menacé directement les Flèches d'Argent lors de la dernière partie des qualifications, leur rythme sur les plus longs relais vendredi était pourtant impressionnant.

Kimi Raikkonen s'élancera juste derrière Hamilton et Rosberg, tandis que Sebastian Vettel tentera de remonter dans la hiérarchie après avoir rencontré un problème de puissance avant d'également écoper d'une pénalité.

"Je suis un peu surpris car vendredi, nous avions l'impression qu'ils avaient effectué un énorme pas en avant," déclare Wolff. "Leur rythme était impressionnant, nous avons observé les données GPS et nous étions impressionnés."

Voir aussi : la grille de départ du Grand Prix du Canada

Mais même si Ferrari n'a pas concrétisé ce samedi, le patron de Mercedes Motorsport se méfie toujours des SF15-T de Räikkönen et Vettel.

"Vettel n'a pas pu s'exprimer réellement, donc il est trop tôt pour dire que leur évolution n'a pas vraiment fonctionné. Nous allons voir ce qui se passe en course, car leur rythme sera sans doute plus proche de celui affiché vendredi. J'ignore comment ils ont joué ou non avec les charges de carburant ce jour-là."

"Par conséquent, je ne sais pas à quoi m'attendre pour la course. Mais même sur les longs runs, nous avons tout de même pu constater que nous conservions une petite marge d'avance de quelques dixièmes," ajoute l'Autrichien.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags canada, ferrari, grand prix, mercedes, qualifications, rythme, toto wolff