Mercedes : Un GP stressant pour Paddy Lowe

Si Mercedes a mené la danse de bout en bout à Sepang, avec un Lewis Hamilton qui n'a jamais cédé son fauteuil de leader, Paddy Lowe n'en a pas moins vécu un Grand Prix stressant

Si Mercedes a mené la danse de bout en bout à Sepang, avec un Lewis Hamilton qui n'a jamais cédé son fauteuil de leader, Paddy Lowe n'en a pas moins vécu un Grand Prix stressant.

Conscient de la supériorité des deux W05 à la régulière, le patron technique de l'équipe allemande craignait le moindre grain de sable pour venir mettre à mal la domination annoncée.

"Je suis très heureux, mais vous savez, c'est très stressant, tant de choses peuvent mal se passer", a confié Lowe. "J'avais peur que la voiture casse, j'avais peur qu'il y ait un accident, j'avais peur de la pluie ! Nous savions que nous avions le rythme pour gagner, mais nous nous demandions si nous allions voir l'arrivée. Nous avons réalisé un doublé, nous n'y étions pas parvenus à Melbourne, donc nous sommes très heureux et soulagés."

Finalement, Hamilton et Rosberg ont offert un doublé historique à l'équipe de Brackley, qui s'installe aux commandes du Championnat du Monde après les deux premières épreuves de la saison.

"Très bonne course de Lewis, c'est bien qu'il ait gagné aujourd'hui, en plus nous avons écrit l'histoire avec un doublé, la dernière fois remonte à 1955, ça fait longtemps !", rappelle Lowe. "On va récompenser chaque personne qui faisait partie de tous les efforts consentis pour arriver à ce résultat. On y pensait, mais il fallait faire une course parfaite et ne pas avoir d'incidents. Bravo à toute l'équipe."

Pour Niki Lausa, président non exécutif de l'écurie Mercedes, l'émotion était bien réelle après cette course disputée dans la fournaise de Sepang.

"L'équipe, c'est mon bébé, les gars sont mes bébés !", s'est exclamé l'Autrichien. "Je suis très heureux de Lewis et de Nico, nous avons progressé par rapport à l'an dernier. Je dois dire que je ne suis pas surpris car cette voiture a du potentiel, je les ai vus la développer lors des six derniers mois. Elle est meilleure que celle de l'an dernier. Renault a souffert, mais ils reviennent, plus vite que vous ne le pensez ! Il faut que nous essayons de rester devant jusqu'à la dernière course."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités