Le MGU-H a trahi McLaren-Honda trois fois en deux jours

partages
commentaires
Le MGU-H a trahi McLaren-Honda trois fois en deux jours
Par : Ben Anderson
Co-auteur: Lawrence Barretto
16 avr. 2017 à 08:21

Ce sont déjà trois défaillances de l'unité de puissance Honda que l'on dénombre depuis le début du week-end de ce Grand Prix de Bahreïn. Une situation forcément difficile à accepter pour l'équipe.

Fernando Alonso, McLaren MCL32
Yusuke Hasegawa, directeur général Honda
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Yusuke Hasegawa, cadre supérieur, Honda
Fernando Alonso, McLaren MCL32
Fernando Alonso, McLaren
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32

En effet, le week-end a particulièrement mal débuté pour Stoffel Vandoorne, victime de deux problèmes de MGU-H lors des essais libres du vendredi ; l'un avec une unité de puissance neuve, le deuxième avec celle déjà utilisée en Australie.

Fernando Alonso, quant à lui, est parvenu à se qualifier en Q2 de justesse, mais n'a pu effectuer le moindre tour chronométré dans cette partie de la séance qualificative, victime d'un autre souci moteur. Il va être équipé d'une nouvelle unité de puissance pour la course.

Selon les informations de Motorsport.com, il s'agissait encore une fois d'une défaillance du MGU-H, qui a eu pour conséquence d'envoyer des débris dans le moteur à combustion interne. Ce dernier a été endommagé au point de ne pouvoir être réparé.

Le plus inquiétant est certainement que Honda ne comprenne pas précisément pourquoi ces problèmes techniques se répètent. "Nous ne sommes pas certains de la cause exacte, mais c'est certainement une défaillance mécanique du MGU-H", explique Yusuke Hasegawa, responsable du projet F1 du motoriste japonais.

"C'est au niveau des paliers, ça se bloquait. C'est arrivé trois fois ici, c'est très malheureux. Ils sont tous morts, donc il faut les remplacer. Nous ne sommes pas sûrs de pourquoi c'est arrivé trois fois ici, mais nous pensons que quelque chose s'est produit dans cet environnement. Peut-être parce qu'il fait très chaud."

Honda optimiste, McLaren abattu

Hasegawa a bon espoir que les MCL32 parviennent à finir le Grand Prix, étant donné qu'Alonso aura un MGU-H neuf et que l'unité de puissance de Vandoorne a encore un faible kilométrage. Mais chez McLaren, on n'affiche pas la même sérénité, craignant que ce problème de MGU-H ne fasse son retour en course.

Interrogé sur la souplesse du moteur Honda, Fernando Alonso a eu des mots très dur vis-à-vis de l'unité de puissance.

"Ce n'est pas la peine de parler de souplesse", lâche-t-il. "Nous ne sommes pas capables de faire un tour ou de faire les qualifications. La souplesse m'importe peu si je ne suis pas capable de finir une course cette année, ou si je ne peux pas finir les qualifications." Alonso a ensuite tenu une discussion privée avec Hasegawa dans les bureaux de McLaren-Honda.

Avec Ben Anderson et Lawrence Barretto

Prochain article Formule 1
Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

Previous article

Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

Next article

Verstappen : Massa "a gâché mon tour"

Verstappen : Massa "a gâché mon tour"

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Bahreïn
Lieu Bahrain International Circuit
Équipes McLaren
Auteur Ben Anderson
Type d'article Actualités