Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
16 jours

Miami change ses plans pour attirer la F1

partages
commentaires
Miami change ses plans pour attirer la F1
Par :
25 avr. 2019 à 06:54

Le projet de tracer un circuit à Miami autour de Biscayne Boulevard et Bayfront Park semble désormais abandonné, pour faire place à une autre idée : une piste à proximité du stade de l'équipe de football américain des Miami Dolphins.

En mai 2017, Liberty Media et le milliardaire Stephen Ross ont lancé un projet pour organiser un Grand Prix de Formule 1 à Miami dès 2019. Depuis, les reports n'ont cessé de s'accumuler. L'an dernier, Miami a accueilli un Fan Festival sur Biscayne Boulevard, permettant l'organisation de démonstrations F1 dans des rues qui, auparavant, ont accueilli l'IndyCar, l'IMSA et la Formule E.

Cependant, le projet d'organiser un Grand Prix dans ces rues et dans la zone adjacente au port de Miami est bloqué par la mairie en raison de l'opposition de certains résidents, et des éventuelles poursuites judiciaires qui pourraient alors être engagées. Le mois dernier, un vote autour de la proposition d'un Grand Prix dans le centre-ville a de nouveau été différé, prenant des airs de coup de grâce. 

Voir aussi :

Stephen Ross et son équipe se concentrent désormais sur un autre lieu, près du Hard Rock Stadium situé à Miami Gardens, au nord de la ville. Ce stade de 65 000 places accueillera le Super Bowl en 2020.

"Nous voulons faire quelque chose de grand pour Miami", répète Tom Garfinkel dans le journal Miami Herald. L'homme est un ancien dirigeant de l'équipe Chip Ganassi Racing et occupe aujourd'hui le poste de vice-président et directeur général du club des Miami Dolphins et de leur stade. 

"Malheureusement, quand nous avons enfin reçu le rapport détaillé de ce qu'il faudrait pour construire chaque année un circuit urbain, il s'est avéré que les nombreuses semaines de perturbation pour la circulation, pour le port, Bayfront Park, les résidents et entreprises implantées sur Biscayne Boulevard auraient été significatives", poursuit-il.

"Il faudrait beaucoup de choses pour que nous puissions le faire, mais nous avons plus de 250 acres de terrain, alors organiser un Grand Prix de F1 là où se trouvent le Hard Rock Stadium et le Miami Open signifie que nous pouvons créer un circuit de classe mondiale sans entrave aux infrastructures existantes."

"Cela veut dire également de meilleurs accès, de meilleures commodités, une visibilité sans précédent, ainsi que des opportunités pour le meilleur accueil possible en course automobile. Nous ne voulons le faire que si nous pouvons créer quelque chose de classe mondiale, avec une excellente expérience pour les fans, et qui donne beaucoup de valeur pour Miami."

Patrick Friesacher, Red Bull Racing

Article suivant
C'était un 24 avril : Alonso résiste à Schumacher

Article précédent

C'était un 24 avril : Alonso résiste à Schumacher

Article suivant

C'était un 25 avril : la mort tragique de Michele Alboreto

C'était un 25 avril : la mort tragique de Michele Alboreto
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine