Michael approuve la demande de Michelin sur les jantes

Avec l’annonce du retrait de Bridgestone du championnat à la fin de la saison, la Formule 1 se retrouve pour le moment sans manufacturier de pneumatiques pour l'année prochaine

Avec l’annonce du retrait de Bridgestone du championnat à la fin de la saison, la Formule 1 se retrouve pour le moment sans manufacturier de pneumatiques pour l'année prochaine.

Quelques noms ont été avancés comme Hankook et Kumho, mais l’un des candidats les plus sérieux reste Michelin.

La firme française a fait une proposition pour le moins surprenante avant de revenir en Formule 1. Pour que ce retour soit possible, Michelin souhaite que la taille des jantes passent de 13 à 18 pouces.

Une idée que Sam Michael, le directeur technique de Williams, approuve. Pour lui, cela permettrait à la Formule 1 de s’assurer un avenir plus stable.

"Je pense que c’est une très bonne idée. J’aimerais beaucoup. Cela s’adapte bien à la Formule 1 des temps modernes. Avoir une jante de 13 pouces demande d’avoir des pneus très spécifiques. Même si Kumho, Avon, Bridgestone, GoodYear et Michelin en construisent, ce sont des pneus vraiment spécifiques à la F1," a précisé Sam Michael.

"Donc, si on arrive aux pneus de 18 pouces, je pense que ce sera une bonne chose pour préserver l’avenir de notre sport car les pneus de 18 pouces sont beaucoup plus utilisés. Ils ont une histoire importante en sport automobile et sont plus proches des pneus des voitures de route."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités