Michael Schumacher - Senna, "mon héros" ; Ferrari, un rêve

Lors de la saison 2000, Michael Schumacher a franchi un cap symbolique pour tout pilote de Grand Prix en surpassant le nombre de succès de la légende Ayrton Senna, contre qui il courut lors de ses premières saisons en F1

Lors de la saison 2000, Michael Schumacher a franchi un cap symbolique pour tout pilote de Grand Prix en surpassant le nombre de succès de la légende Ayrton Senna, contre qui il courut lors de ses premières saisons en F1.

Le grand duel entre les deux pilotes n'eut malheureusement jamais lieu sur la durée en raison de la disparition du Brésilien lors de la manche d'Imola, en 1994, alors que l'Allemand plaçait fortement sous pression son rival en piste et psychologiquement.

Habituellement jugé froid et difficile à lire, Schumacher avait craqué d'émotion en conférence de presse d'après-course, à Monza, à l'occasion de son 41ème succès, par ailleurs signé devant les tifosi. En pleurs, Schumacher avait soudain montré au monde à quel point Senna était important à ses yeux.

Revenant avec plus de contrôle sur ses sentiments, Schumacher avait adressé un hommage appuyé au Brésilien en fin de saison, au micro de la BBC.

"C'était mon idole. J'avais 10 ans ; je l'ai vu courir en karting et ai pensé : 'Qui est ce gars, qui est rapide? ' Piloter de la façon dont il le faisait était quelque chose de spécial, pensais-je. Il n'y a probablement qu'une statistique qui compte après un championnat, et c'est celui du nombre de victoires que vous avez. Arriver au niveau d'une personne comme Senna signifie énormément pour moi".

En signant son troisième titre mondial en 2000, Schumacher avait également rejoint son héros au Panthéon au nombre de couronnes. L'autre fierté de l'Allemand provenait du fait d'avoir atteint un tel objectif en gagnant avec une seconde équipe (après Benetton) et en mettant fin à un cycle d'infortune long de 21 ans pour les pilotes Ferrari. Un schéma que Vettel, lui-même fervent admirateur de Schumacher, espère reproduire de nos jours, même si l'attente pour un titre pilotes ne dure "que" depuis 2007.

"Il est aussi difficile de trouver les mots pour expliquer ce qu'est Ferrari que de rendre compte de mes émotions lorsque nous avons finalement gagné. En tant que pilote de course, il y a certains rêves que vous souhaitez réaliser – là, mon rêve s'est concrétisé", concluait Schumacher avec humilité.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Ayrton Senna
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités