Schumacher s'est senti "à la maison" au volant de la Ferrari

partages
commentaires
Schumacher s'est senti "à la maison" au volant de la Ferrari
Par :
3 avr. 2019 à 06:45

Mick Schumacher a qualifié son premier test dans une Formule 1 moderne d'"incroyable" et déclaré qu'il se sentait déjà "chez lui" au volant de la Ferrari 2019.

Le Champion en titre de la F3 Europe, fils du septuple Champion du monde Michael Schumacher, a pris part ce mardi à son premier test d'une F1 moderne avec Ferrari à Bahreïn, après avoir déjà piloté la Benetton de 1994 de son père à Spa. Il a bouclé 56 tours lors d'une journée marquée par la pluie, terminant second derrière la Red Bull de Max Verstappen grâce à un relais sur le composé C5, le plus tendre de la gamme.

Quand il lui a été demandé de décrire ses sensations au volant de la SF90 en piste, il a déclaré : "C'était époustouflant. La sensation que j'ai eu, en allant en piste, la première fois sur l'accélérateur et tout, je me suis dit 'cette chose a une sacrée puissance'."

Lire aussi:

"Je me sentais bien. Il y a tellement plus de potentiel dans la voiture en termes de vitesse en virage, au niveau de la traction et tout, que c'est difficile à décrire et je suis sûr qu'il y a bien plus à venir. C'était bien, je me sentais déjà vraiment chez moi. C'était beau de faire ces premiers tours et évidemment de voir tous les gars qui travaillent sur la voiture, qui travaillent avec moi. Je me suis senti très à l'aise, comme à la maison."

L'Allemand de 20 ans a également évoqué une expérience "incroyable", "indescriptible" et "vraiment cool", mais a déclaré qu'il avait trouvé "facile" de se concentrer sur la tâche une fois les émotions du début surmontées. "À chaque fois que je suis sorti, j'ai appris quelque chose de nouveau, sur la façon de piloter la voiture, sur la sensation dans la monoplace, la sensation que je recherchais. Et je pense que nous vraiment bien géré. Je pense que l'harmonie au sein de l'écurie a été vraiment bonne et que j'ai bien appris."

Schumacher n'a pas pris ombrage du fait d'avoir été privé du meilleur temps par Verstappen, qui a amélioré sa marque de six dixièmes en fin de séance. "Évidemment Max a beaucoup d'expérience donc en se comparant à lui, je pense que nous pouvons être très heureux. Nous avons fait notre travail, et au final j'étais très heureux de mes sensations dans la voiture et de ma confiance. Je pense que ça a été une très bonne journée."

Ce mercredi, Mick Schumacher est de nouveau en piste lors de la seconde journée d'essais mais cette fois pour le compte d'Alfa Romeo.

Avec Roberto Chinchero 

 
Article suivant
Alonso : La McLaren 2019 est "un pas en avant sur tous les plans"

Article précédent

Alonso : La McLaren 2019 est "un pas en avant sur tous les plans"

Article suivant

Édito - Charles Leclerc peut renverser la table

Édito - Charles Leclerc peut renverser la table
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir toute l'actu