Minardi trouve "absurde" le modèle économique de la F1

Mécontentau sujet des coûts que pourrait engendrer l'introduction de plus de puissance moteuren Formule 1, l'ancien Directeur d'équipe Giancarlo Minardi s'inquiète pour l'avenir du modèle économique de la Formule 1 et pour les plus petites équipes

Mécontent

au sujet des coûts que pourrait engendrer l'introduction de plus de puissance moteur

en Formule 1, l'ancien Directeur d'équipe Giancarlo Minardi s'inquiète pour l'avenir du modèle économique de la Formule 1 et pour les plus petites équipes. Minardi avait lui-même été contraint de revendre son écurie au groupe Red Bull dans les années 2000 - aujourd'hui Scuderia Torro - en raison de l'explosion des dépenses effectuées par les constructeurs plus nantis. Aujourd'hui, il trouve la situation absurde et ne comprend pas les acteurs principaux de la F1.

Alors que Caterham a subi une lente agonie, l'équipe Marussia a quant à elle fini par jeter l'éponge, même si l'entité Manor espère encore sauver les meubles via un montage dont nous ne connaissons pas grand-chose à ce jour. La présence de Force India sur la grille semble dépendre du paiement des factures à ses fournisseurs, Sauber et Lotus n'étant pas en reste puisque leurs difficultés ont été largement médiatisées depuis un an. Minardi, en fin connaisseur, est d'avis que l'évolution du modèle de la F1 en est pleinement responsable.

"L'introduction de nouvelles technologies apporte beaucoup à la Formule 1, mais conduit aussi à une augmentation du nombre d'employés," explique l'Italien à Crash.net. "C'est absurde car ce modèle évolue en fonction des moyens des grands constructeurs. L'introduction de moteurs plus puissants avoisinant les 1000 cv augmenterait encore les ressources nécessaires en recherche et développement. Je pense que certaines écuries actuelles n'y survivraient pas."

Une technologie bien trop chère

Mais Minardi ne fait pas que défendre les petites équipes : il expose son raisonnement jusqu'au bout et explique ainsi que selon lui, la politique actuellement appliquée en matière de développement technologique est absurde.

"La F1 doit être le summum de la technologie automobile et, à ce titre, les moteurs hybrides et les systèmes de récupération d'énergie ont raison d'être. Mais la Formule 1 doit, si elle veut survivre à travers le temps, expérimenter les technologies qui seront utiles demain sur les voitures de tout-un-chacun. Or, si les coûts sont trop élevés, une technologie ne sera jamais vendue au grand public. Pourquoi les constructeurs prennent-ils donc cette direction ? Encore une fois, c'est aberrant."

Pour rappel, les principaux acteurs de la Formule 1 désirent introduire à l'avenir des moteurs plus puissants et, par conséquent, des modifications aérodynamiques importantes ainsi des pneus plus larges. 2017 semble être l'objectif actuel du Groupe Stratégique,

qui a refusé l'introduction de nouvelles règles dès 2016.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Sauber , Force India
Type d'article Actualités