Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

Mission Winnow va rester sponsor de Ferrari

partages
commentaires
Mission Winnow va rester sponsor de Ferrari
Par :
12 mars 2019 à 08:27

Philip Morris a confirmé que Mission Winnow resterait sponsor actif de la Scuderia Ferrari pour la saison 2019 de Formule 1, en dépit du changement de nom de l'écurie et du retrait de ses logos pour le GP d'Australie.

Mission Winnow a été décrit par Philip Morris International (PMI) comme une "initiative" ne portant aucunement sur la promotion des produits liés au tabac mais sur le fait que l'entreprise "se transforme, qu'elle va vers des initiatives totalement différentes pour un avenir meilleur". Présentée au Japon l'an passé, elle a immédiatement trouvé sa place sur la livrée de la SF71H. Cependant, la présence d'un tel logo, appartenant à une compagnie principalement connue pour être un pilier de l'industrie de la cigarette, a interrogé.

Lire aussi :

Les autorités australiennes ont ainsi lancé une enquête sur le sujet, pour déterminer si Mission Winnow représentait ou non une infraction à la loi anti-tabac en vigueur dans le pays. Même si PMI s'est voulu rassurant sur la question à la suite de cette controverse, des mesures ont été prises pour parer au plus pressé. Tout d'abord, le nom de l'initiative a été retiré du nom complet de l'écurie sur la liste des engagés pour la saison 2019 puis il a été annoncé que ses logos ne seraient pas sur la SF90 à l'occasion du Grand Prix d'Australie.

La question se posait alors de savoir si l'on ne se dirigeait pas, du côté de Maranello, vers un abandon total de ce sponsoring particulièrement épineux. Mais c'est du côté de Mission Winnow que la réponse est venue, dans un tweet sur la situation : "Nous sommes là pour rester. Mission Winnow va demeurer le partenaire titre de la Scuderia Ferrari. Les changements sont actuellement prévus pour l'Australie uniquement."

 

La question va certainement se poser de la même façon dans un certain nombre de pays figurant au calendrier de la discipline reine et eux aussi dotés de législations anti-tabac dans le champ desquelles l'initiative de Philip Morris pourrait potentiellement entrer.

Article suivant
Red Bull aura en Australie des évolutions prévues pour la Chine

Article précédent

Red Bull aura en Australie des évolutions prévues pour la Chine

Article suivant

"Aucune certitude" sur l'avenir du GP de Grande-Bretagne

"Aucune certitude" sur l'avenir du GP de Grande-Bretagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard