Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1
Prime
Formule 1 Opinion

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Par :

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Il est bon de revoir le sourire sur les visages de certains anciens pilotes de Formule 1 cette année.

La première victoire de Marcus Ericsson en IndyCar et celle de Kevin Magnussen dans le championnat IMSA Sportscar à Detroit le week-end dernier, quelques semaines après que Romain Grosjean a décroché sa première pole position en IndyCar lors du Grand Prix d'Indianapolis, ont révélé ce qu'est pour un pilote le bonheur d'être de retour au sommet. Comme Grosjean l'a récemment fait remarquer en voyant son nom en haut de la feuille des temps, après avoir été si longtemps embourbé dans le milieu de tableau de la F1, "c'est comme revivre".

partages
commentaires

Fernando Alonso, rival "le plus coriace" de Sebastian Vettel

Au fil de sa carrière, Sebastian Vettel a affronté de nombreux grands pilotes. Fernando Alonso est d'après lui "le plus coriace de tous".

Le dernier Grand Prix de F1 sans Halo

Il y a 5 ans, le Grand Prix d'Abu Dhabi 2017 de Formule 1 marquait la fin d'une ère, celle des monoplaces non équipées du Halo, devenu obligatoire dès la saison suivante et qui a depuis contribué à éviter plusieurs drames.

Binotto en danger : "Rome ne s'est pas faite en un jour" rappelle Sainz

Alors que l'avenir de Mattia Binotto à la tête de Ferrari semble désormais très incertain, Carlos Sainz a rappelé que le retour de la Scuderia au sommet de la F1 n'était pas une affaire aisée.

Wolff salue l'attitude de Hamilton malgré une année sans victoire

Le directeur exécutif de Mercedes, Toto Wolff, a salué l'attitude de Lewis Hamilton lors de la saison 2022 de Formule 1, sa première sans la moindre victoire.

Allison chez Renault/Lotus : innover n'a pas toujours payé

Actuel chef technique de l'écurie Mercedes, James Allison est revenu sur son illustre carrière en Formule 1 pour GP Racing, et notamment le moment où il a pris du galon chez Renault.

Verstappen au volant de la Honda NSX-GT de SUPER GT

Max Verstappen a pris le volant d'une Honda de SUPER GT pour la première fois samedi à Motegi, avant le "Thanks Day" de la marque nippone ce dimanche.

Norris : McLaren ne pouvait pas battre Alpine en 2022

Lando Norris estime que la cinquième place de McLaren au championnat constructeurs était le meilleur résultat possible pour l'écurie britannique au terme d'une saison difficile en piste.

Ocon : Battre Alonso, une "belle satisfaction"

Au terme de l'année 2022, au-delà de la quatrième place d'Alpine chez les constructeurs, Esteban Ocon se satisfait d'avoir battu son équipier Fernando Alonso aux points.

Sainz s'attend à voir Ferrari retomber dans la hiérarchie
Article précédent

Sainz s'attend à voir Ferrari retomber dans la hiérarchie

Article suivant

Pirelli : Des pressions trop basses mais pas d'écurie en tort

Pirelli : Des pressions trop basses mais pas d'écurie en tort