Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé
Prime
Formule 1 Nostalgie

Monaco : Pourquoi Villeneuve a échoué là où son père a triomphé

Par :
Co-auteur:
Benjamin Vinel

Au volant de la meilleure monoplace du plateau, Jacques Villeneuve n'a pas marqué le moindre point au Grand Prix de Monaco en 1996 et en 1997, avec deux des pires courses de sa carrière. Son père Gilles s'était pourtant illustré en Principauté.

À Monaco en 1981, Gilles Villeneuve avait remporté la cinquième de ses six victoires en Grand Prix, un succès qui a certainement contribué à écrire sa légende. Le Canadien était parvenu à se qualifier en première ligne avant de triompher dans la plus prestigieuse course de l'année, au volant d'une Ferrari pataude dont le moteur turbo restait éloigné d'un développement optimal. C'était loin d'être le bolide idéal pour tirer son épingle du jeu dans les étroites rues de la Principauté, et pourtant !

Quand Jacques Villeneuve a abordé sa première épreuve à Monte-Carlo en 1996, trois semaines après sa première victoire en F1 au Nürburgring, l'on se demandait s'il allait pouvoir réaliser la même performance que son père. Courant pour Williams aux côtés de Damon Hill, Villeneuve jouait à domicile, ayant grandi à Monaco, et avait déjà roulé sur cette piste en Formule 3 ; il avait également pris de l'expérience sur des circuits urbains en Formula Atlantic et en CART. Or, rien ne s'est passé comme prévu, même l'année suivante.

partages
commentaires

Un GP de France aux antipodes pour Alonso et Ocon

Fernando Alonso a de nouveau inscrit des points au Grand Prix de France, tandis qu'Esteban Ocon a connu une course tout simplement à oublier.

Mercedes justifie la stratégie critiquée par Bottas

Valtteri Bottas n'a pas caché son mécontentement vis-à-vis de sa stratégie au Circuit Paul Ricard. Mercedes s'explique.

Gasly : "J'avais l'impression d'être à la ramasse"

Septième du Grand Prix de France, Pierre Gasly a une nouvelle fois démontré sa capacité à ramener des points malgré des conditions plutôt défavorables.

La FIA explique pourquoi Pérez n'a pas été pénalisé

Sergio Pérez a pu conserver sa troisième place au Grand Prix de France alors que le pilote Red Bull avait quitté la piste à la suite de son dépassement sur Valtteri Bottas.

Hamilton : "Ma seule option était de rester en piste"

Lewis Hamilton est bien évidemment déçu d'avoir perdu le Grand Prix de France dans l'avant-dernier tour, mais ses options stratégiques étaient limitées.

Le pari stratégique de Verstappen récompensé

Max Verstappen a remporté le Grand Prix de France au terme d'une belle remontée et d'un dépassement sur Lewis Hamilton à deux tours du drapeau à damier.

Leclerc : "Il va vraiment falloir qu'on bosse !"

Après avoir sombré tout au long de la course du Grand Prix de France, Charles Leclerc insiste sur l'incompréhension de Ferrari devant son incapacité à bien gérer les pneumatiques.

Championnat - Verstappen accentue son avance sur Hamilton

Après la victoire de Max Verstappen, voici le point complet sur le Championnat du monde de Formule 1 à l'issue du Grand Prix de France.

Alpine va adapter la direction assistée d'Alonso

Article précédent

Alpine va adapter la direction assistée d'Alonso

Article suivant

Wolff clarifie ses propos sur l'avenir d'Ocon

Wolff clarifie ses propos sur l'avenir d'Ocon
Charger les commentaires