Monaco, une grande opportunité pour McLaren

Le Grand Prix d'Espagne a été doux-amer pour McLaren Honda. L'écurie a fait de beaux progrès sur un tour, parvenant à placer ses deux monoplaces en Q2, mais la course a été décevante avec une seizième place pour Jenson Button devant les deux Manor et un abandon suite à un problème de freins pour Fernando Alonso.

McLaren va espérer résoudre les problèmes d'équilibre subis par Button à Barcelone ainsi que les soucis de fiabilité qui ont affecté les deux voitures pour aborder le Grand Prix de Monaco dans de bonnes conditions.

"Après la déception de Barcelone, toute l'équipe attend Monaco avec impatience pour mettre la dernière course derrière nous et continuer à travailler pour améliorer notre package," déclare Ron Dennis, président de McLaren. "Barcelone est un circuit éreintant pour une Formule 1, donc notre performance relative était encourageante jusqu'à ce que l'on découvre le problème de surchauffe de freins de Fernando."

"Nous avons certainement été malchanceux, mais nous pouvons quand même en tirer des points positifs et nous tourner vers notre prochain défi : Monaco," poursuit-il. "C'est un circuit urbain dur et exigeant qui requiert une approche complètement différente de la part des équipes, mais c'est ce qui le rend encore plus spécial."

La maniabilité et l'équilibre, facteurs cruciaux

En effet, dans un contexte où la McLaren manque de puissance et de vitesse de pointe, courir dans les rues étroites et sinueuses de la Principauté devrait représenter une vraie opportunité pour l'écurie britannique et ses pilotes.

"La nature des rues étroites de Monaco signifie qu'on se concentre moins sur la puissance pure et plus sur la maniabilité et sur l'équilibre," confirme Dennis. "Sur ce circuit, il y a encore plus de facteurs qu'ailleurs : le trafic, les voitures de sécurité, les stratégies inhabituelles."

Les qualifications, notamment, seront cruciales, car il est très difficile de dépasser à Monaco. Une bonne performance de McLaren samedi pourrait donc être la clé des points.

"Notre premier objectif est donc de maximiser notre performance samedi. Les positions de qualifications peuvent souvent dicter le résultat d'une course à Monaco car dépasser est extrêmement difficile, donc c'est important que nous concentrions nos efforts là-dessus en premier lieu," conclut le Britannique.

McLaren est toujours en attente de ses premiers points de la saison. Ceux-ci viendront-ils en Principauté?

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Équipes McLaren
Type d'article Preview
Tags dennis, mclaren, monaco