Monoplace, moteur, équipe, pilotes : L'ensemble Sauber fait défaut

Après huit Grand Prix, la situation de Sauber est alarmante

Après huit Grand Prix, la situation de Sauber est alarmante. Le début d’année est des plus compliquées et l’écurie suisse affiche toujours un zéro pointé au classement du championnat. Le meilleur résultat à ce jour reste la 11e place d’Adrian Sutil à Melbourne.

Dépassé par Marussia, qui a inscrit 2 points inespérés à Monaco, Sauber est dans une position délicate. Sans parler des difficultés financières qui affectent la structure de Hinwil depuis plus d’un an maintenant, le volet sportif affiche un bilan famélique. Dans l’état actuel des choses, même Monisha Kaltenborn peine à évaluer les progrès de son équipe.

« C’est très difficile de comparer les courses car elles sont vraiment différentes », a-t-elle déclaré à Crash.net. « Ce que nous voyons au niveau des temps au tour, c’est que la distance est encore trop grande avec les équipes qui sont devant, mais c’est peut-être un peu plus réduit. »

L’an passé, Sauber avait réalisé un petit miracle en effectuant une deuxième partie de saison remarquable, enfilant les points comme des perles grâce à un Nico Hülkenberg brillant. Mais cette année, l’équipe part de plus loin et un tel retournement de situation semble improbable. « Nous comprenons mieux certaines choses, ce qui nous aide pour apporter ce que nous voulons à l’avenir », rassure néanmoins Kaltenborn. « Globalement, je dirais que nous allons dans la bonne direction, et les étapes que nous franchissons ne se passent peut-être pas toujours bien car quelque chose d’autre se produit. »

Avec la C33, Sauber ne rencontre pas un problème mais plusieurs. Actuellement, c’est le package complet qui fait défaut en matière de performances. Kaltenborn ne se voile pas la face, et elle responsabilise toute son équipe face aux piètres résultats.

La terrible erreur radio de Spielberg

est là pour le rappeler, et Adrian Sutil et Esteban Gutiérrez ne sont pas non plus épargnés.

« Il y a plusieurs domaines que nous devons regarder de plus près. Nous savons que nous ne sommes pas satisfaits de là où nous sommes, nous savons que nous pouvons faire plus, mais ça se situe du côté du châssis, de l’aéro, de l’unité de puissance, des erreurs que nous faisons, des erreurs des mécaniciens ou des pilotes… C’est ce qui forme un ensemble. La chose la plus facile à dire c’est que nous devons progresser partout et je pense que nous le ferons mais cela prend un peu de temps. »

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Nico Hülkenberg , Esteban Gutiérrez
Équipes Sauber
Type d'article Actualités