Monza envisage la suppression d'une chicane

partages
commentaires
Monza envisage la suppression d'une chicane
Par : Basile Davoine
13 déc. 2018 à 07:52

L'Automobile Club d'Italie a en tête un plan de rénovation important pour le circuit italien, et aimerait le faire aboutir pour conserver sa place au calendrier et célébrer en grande pompe le centenaire de ce lieu mythique dans moins de quatre ans.

Un projet de rénovation à hauteur de 100 millions d'euros est actuellement à l'étude à Monza, avec l'espoir de trouver le financement nécessaire pour apporter plusieurs modifications au tracé italien d'ici 2022. La date n'est pas anodine, puisqu'il s'agira du centenaire de l'Autodromo di Monza, construit en 1922 près de Milan. 

C'est Angelo Sticchi Damiani, président de l'Automobile Club d'Italie, qui a dévoilé les pistes de réflexion dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. L'idée générale est ambitieuse et comprend des modifications profondes, qui ne sont pas encore entérinées. 

Lire aussi :

Pour rendre ses lettres de noblesse au "Temple de la vitesse", présent au calendrier de la Formule 1 depuis la création du championnat en 1950, l'une des mesures consisterait à supprimer une des deux premières chicanes. Le souhait de redonner à la deuxième courbe de Lesmo son design original est aussi émis, alors qu'il avait été modifié après l'accident mortel d'Ayrton Senna à Imola en 1994. 

Charles Leclerc, Sauber C37, Pierre Gasly, Scuderia Toro Rosso STR13, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 et Sebastian Vettel, Ferrari SF71H en lutte

Par ailleurs, afin de mettre le circuit en conformité avec les normes internationales, un élargissement de la piste à 12 mètres figure sur la liste des potentiels travaux. Il faut savoir que la piste lombarde fait l'objet d'une dérogation de la FIA sur ce point. Enfin, le plan comprendrait la construction de nouveaux passages souterrains pour faciliter la circulation du public, ainsi que la rénovation complète d'au moins une tribune principale.

Actuellement, Monza dispose d'un contrat avec la F1 pour figurer au calendrier jusqu'à la fin de la saison prochaine, et va devoir renégocier avec Liberty Media. Pour espérer mener de tels travaux, les partenaires vont également devoir être mis à contribution, tandis que des écueils se dresseront à un échelon plus local avec notamment une convention à réexaminer, à savoir celle du Parc de Monza, qui implique les autorités locales et régionales (Monza, Milan et plus largement la Lombardie). 

Autrement dit, les obstacles ne manquent pas avant que la belle idée de l'ACI ne puisse se concrétiser. Le tout dans un laps de temps assez court si Monza veut fêter son centenaire comme il se doit. 

Article suivant
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Autodromo Nazionale Monza
Auteur Basile Davoine