L'allocation moteur de Force India n'est pas remise à zéro

partages
commentaires
L'allocation moteur de Force India n'est pas remise à zéro
Par : Basile Davoine
25 août 2018 à 11:30

C'était l'une des problématiques à résoudre suite au rachat de Force India : les commissaires ont tranché à Spa-Francorchamps.

Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Esteban Ocon, Racing Point Force India VJM11
Sergio Perez, Racing Point Force India VJM11

Suite à l'exclusion de Force India, permettant à la nouvelle entité Racing Point Force India de s'engager dans le Championnat du monde 2018 dès le Grand Prix de Belgique, les commissaires de la FIA ont été saisis d'une question sur laquelle il fallait trancher. Repartant de zéro, comme une nouvelle écurie et avec aucun point au compteur, la structure de Silverstone devait-elle bénéficier d'une remise à plat de son quota moteur ?

Sur un plan purement théorique, cela aurait pu être le cas, mais les commissaires ont finalement estimé, à la lumière de plusieurs arguments, qu'il était souhaitable de voir Sergio Pérez et Esteban Ocon se conformer au quota d'éléments moteur ainsi que de boîte de vitesses comme si rien n'avait changé chez Force India.

La FIA fait remarquer que la nouvelle écurie Racing Point Force India accepte pleinement cette décision, motivée principalement par le fait de voir les deux pilotes conserver les points inscrits au championnat jusqu'alors, avec une monoplace qui reste inchangée suite aux récents événements.

Lire aussi :

L'incertitude renaît autour des primes

La question des moteurs réglée, celle des primes ne l'est peut-être pas, en dépit de ce qu'a affirmé samedi le directeur de l'écurie Otmar Szfanauer. Les neuf autres écuries avaient donné leur accord pour que Force India conserve les primes acquises sous sa précédente forme, mais le flou a refait surface sur ce point. Chez Haas F1, Günther Steiner a notamment demandé une clarification.

Pour toucher une partie des primes issues des revenus commerciaux de la F1, une équipe doit se classer deux fois dans le top 10 du championnat. Racing Point Force India étant une "nouvelle" écurie, cette condition n'est pas remplie et reporterait alors tout versement à 2020.

Ce sujet aurait été discuté vendredi soir dans le paddock de Spa-Francorchamps, lors d'une rencontre entre Lawrence Stroll et les autres dirigeants d'écurie.

Prochain article Formule 1
EL3 - Vettel mène un top 3 serré, Bottas fait une frayeur à Vandoorne

Previous article

EL3 - Vettel mène un top 3 serré, Bottas fait une frayeur à Vandoorne

Next article

Kevin Magnussen a perdu deux actions en justice

Kevin Magnussen a perdu deux actions en justice
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Shop Now , Esteban Ocon
Équipes Force India , Racing Point Force India
Auteur Basile Davoine
Type d'article Actualités