Moteur irréparable pour Verstappen et Pérez, pénalité en vue

Les deux pilotes Red Bull disposeront d'un nouveau moteur ce week-end pour le Grand Prix de Belgique, les rapprochant d'une pénalité sur la grille d'ici la fin de la saison.

Moteur irréparable pour Verstappen et Pérez, pénalité en vue

C'est une mauvaise nouvelle pour l'écurie Red Bull Racing, qui concerne ses deux pilotes et pourrait également avoir une incidence dans la lutte pour le titre mondial. Honda a confirmé que Max Verstappen et Sergio Pérez avaient définitivement perdu le deuxième de leur trois moteurs alloués pour la saison.

Alors que le Grand Prix de Belgique marque ce week-end le 12e des 23 Grands Prix au calendrier – sous réserve d'évolution de celui-ci en raison de la crise sanitaire –, il sera difficile voire impossible pour les deux pilotes de terminer la saison sans recourir à un quatrième bloc. Si tel est le cas, cela ne pourra alors pas se faire sans écoper d'une pénalité sur une grille de départ. 

Pour Max Verstappen, la perte de cette deuxième unité de puissance est liée à l'accident survenu à Silverstone après l'accrochage avec Lewis Hamilton dans Copse. Red Bull et Honda avaient tenté de réutiliser ce bloc à Budapest, avant de se résigner à le remplacer avant la course. Dans le cas de Sergio Pérez, c'est l'accident du départ du Grand Prix de Hongrie qui a provoqué des dégâts irréversibles sur le moteur Honda, ne laissant aucun espoir pour le pilote mexicain. 

Le passage dès ce week-end à la troisième unité de puissance va entraîner une évidente réflexion stratégique chez Red Bull et Honda, afin tout d'abord de gérer au mieux les éléments restants mais aussi de déterminer à quel moment et sur quel circuit il serait le moins handicapant de purger les pénalités. 

"Je n'en ai pas encore la moindre idée car je viens juste d'avoir un nouveau moteur", a confié ce jeudi Max Verstappen quant à l'évolution de son quota moteur dans les prochaines semaines. "Nous allons voir où nous aurons un nouveau moteur si c'est nécessaire. Je ne peux rien dire à ce sujet pour le moment. Nous ne le savons pas encore."

Les deux pilotes Red Bull ne sont pas les seuls dans cette situation sur la grille puisque c'est également le cas de Charles Leclerc. Dès le début du mois, Ferrari a confirmé que le moteur du Monégasque était irréparable, là aussi après un accident survenu au départ du Grand Prix de Hongrie. Il utilisera son troisième bloc à partir du rendez-vous de Spa-Francorchamps avant de bénéficier de la future évolution Ferrari lorsque le quatrième sera installé, moyennant pénalité sur la grille. 

Lire aussi :

partages
commentaires
Disqualification : Vettel voudrait une "tolérance" dans certains cas
Article précédent

Disqualification : Vettel voudrait une "tolérance" dans certains cas

Article suivant

Comment Mick Schumacher se fait son propre nom en F1

Comment Mick Schumacher se fait son propre nom en F1
Charger les commentaires