Moteur : Kvyat "inaugure" les pénalités

On pensait que Sebastian Vettel serait le premier concerné, mais l'Allemand a pu utiliser ce week-end son moteur endommagé le vendredi à Spa-Francorchamps et a repoussé l'échéance

On pensait que Sebastian Vettel serait le premier concerné, mais l'Allemand a pu utiliser ce week-end son moteur endommagé le vendredi à Spa-Francorchamps et a repoussé l'échéance. Daniil Kvyat n'a pas eu la même chance, et le pilote russe est ainsi le premier à subir les désagréments des pénalités moteur cette saison.

Toro Rosso a dû procéder au changement de l'unité de puissance de la STR9 ce samedi à Monza. Pour Kvyat, il s'agit du sixième bloc utilisé cette saison, alors que le règlement limite ce nombre à cinq. Par conséquent, la FIA a fait savoir que la pénalité serait appliquée, conformément aux nouvelles règles.

Kvyat écope logiquement d'une pénalité de 10 places qui s'appliquera à l'issue des qualifications. Si toutefois il se qualifiait au-delà de la 12e place et que la totalité de la sanction ne pouvait être appliquée ce week-end, les places restantes seront retirées sur la grille de départ du prochain Grand Prix, à Singapour.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel , Daniil Kvyat
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités