Moteurs - Red Bull craint un écart encore plus grand avec Mercedes

Le dégel annoncé des motorisations pour 2015 –exception faite de Honda– permettra-t-il à Renault et Ferrari de combler une partie de leur retard ? La concurrence de Mercedes en doute et le V6 du constructeur allemand devrait bel et bien rester au-dessus du lot pour les prochains mois

Moteurs - Red Bull craint un écart encore plus grand avec Mercedes

Le dégel annoncé des motorisations pour 2015 –

exception faite de Honda

– permettra-t-il à Renault et Ferrari de combler une partie de leur retard ? La concurrence de Mercedes en doute et le V6 du constructeur allemand devrait bel et bien rester au-dessus du lot pour les prochains mois.

Car si les ingénieurs de Renault et Red Bull Racing travaillent main dans la main pour être en mesure de concurrencer Mercedes pour le titre cette saison, l'énergie et les moyens déployés du côté de Brixworth, où se trouve le département moteur de la firme à l'Etoile, sont conséquents.

"Nous n'abandonnons pas", maintient Horner auprès de f1news.ru, "mais compte tenu de l'ampleur de notre déficit, aussi bien que du fait que Mercedes fait autant de développement, réduire significativement l'écart en 2015 va être difficile."

"Si l'on croit les rumeurs, il y a un risque non seulement de voir l'écart ne pas se réduire, mais peut-être même de le voir augmenter", ajoute-t-il.

Le team principal de RBR fait notamment allusion aux révélations du magazine allemand Auto Motor und Sport, qui affirme que les ingénieurs de Mercedes sont parvenus à trouver la solution pour exploiter pas moins de 50 chevaux supplémentaires avec l'unité de puissance.

partages
commentaires
Sainz - Pas en F1 uniquement grâce à un patronyme

Article précédent

Sainz - Pas en F1 uniquement grâce à un patronyme

Article suivant

"Adieu Jean-Pierre..."

"Adieu Jean-Pierre..."
Charger les commentaires