Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
24 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
73 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
86 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
108 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
129 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
143 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
157 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
185 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
192 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
206 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
213 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
241 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
248 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
262 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
276 jours

Les jours des gigantesques motorhomes en F1 sont comptés

partages
commentaires
Les jours des gigantesques motorhomes en F1 sont comptés
Par :
10 févr. 2020 à 09:56

La Formule 1 envisage de supprimer les motorhomes utilisés sur les Grand Prix européens, dans le cadre de son projet "zéro carbone" pour 2030.

Les immenses motorhomes qui accompagnent les écuries de Formule 1 sur les Grands Prix européens pourraient disparaître dans les années à venir, alors que la discipline cherche à réduire ostensiblement son empreinte carbone. En fin d'année dernière, les dirigeants de la F1 ont annoncé un plan prévoyant la neutralité carbone d'ici 2030, un objectif atteignable non seulement en réduisant les émissions de CO2 des monoplaces mais également en mettant sur pied une logistique plus efficiente.

Lire aussi :

La volonté affichée est ambitieuse mais l'optimisme règne, tandis que le sujet est déjà pris à bras-le-corps par la F1 pour le transformer en un but réaliste. Directeur général de la F1, Ross Brawn explique que de nombreuses pistes sont envisagées, parmi lesquelles l'utilisation de différentes formes de transport (avec davantage de trajets par train ou par bateau pour la circulation du matériel) et la suppression des gigantesques motorhomes sur les manches européennes.

"Nous nous intéressons au transport et à tous les équipements que nous utilisons", précise Ross Brawn. "Actuellement, mon staff étudie toutes les formes alternatives de transport, et le train est en fait une façon de faire très efficace. Le fret maritime l'est également. Nous examinons donc toute la logistique pour voir comment nous pouvons minimiser notre impact." 

"Après, il y a les motorhomes. Nous allons tous sur les Grands Prix, et sur neuf courses de l'année nous avons des motorhomes transportés par des camions, une immense flotte de camions, qui fournissent aux écuries les infrastructures dont elles ont besoin. Pour les 15 autres Grands Prix, elles sont très heureuses d'utiliser ce qu'il y a sur place lorsqu'elles arrivent le jeudi. Il y a des courses extra-européennes, par exemple à Bakou, où il y a un bel ensemble de préfabriqués prêts à l'emploi. Personne ne se plaint et tout est possible. Puis nous allons à Monza et nous avons nos somptueux palais avec tous les camions nécessaires pour les transporter. À l'avenir, nous voulons passer à un motorhome ou une structure d'accueil qui pourrait être monté avec beaucoup moins d'incidence qu'actuellement en matière de logistique et de transport."

Pour les Grand Prix européens, les chiffres ont de quoi faire tourner les têtes. Comme Motorsport.com le révélait l'année dernière, il y a sur ces manches un total de 315 camions qui se déplacent, utilisés par les écuries, Pirelli, la F1 et la FIA. Il faut y ajouter les 60 camions des championnats annexes. Il faut ajouter à cela que les distances ne sont pas toujours optimisées puisque le calendrier, tel qu'il est constitué, poussent les convois à repasser par le lieu de base des écuries.

Avec Jonathan Noble  

Related video

Article suivant
Red Bull soutient Gasly : "Il peut devenir un grand pilote"

Article précédent

Red Bull soutient Gasly : "Il peut devenir un grand pilote"

Article suivant

Mercedes présente sa nouvelle livrée pour 2020

Mercedes présente sa nouvelle livrée pour 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Basile Davoine