MP4-30 : McLaren s'épargne la mésaventure du crash-test

En janvier dernier, McLaren avait passé les crash-tests imposés par la FIA une semaine seulement avant le début des premiers essais privés à Jerez

En janvier dernier, McLaren avait passé les crash-tests imposés par la FIA une semaine seulement avant le début des premiers essais privés à Jerez. En vue de la saison 2015, l'écurie de Woking ne connaitra pas pareille mésaventure : McLaren a annoncé que la MP4-30 avait d'ores et déjà passé avec succès l'ensemble des crash-tests FIA pour l'année prochaine.

Depuis l'an dernier, la réglementation en matière de crash-test s'est renforcée avec la nécessité de valider l'ensemble du processus avant de prendre la piste en essais privés. Auparavant, les écuries pouvaient passer outre tant que le crash-test était validé avant le premier Grand Prix de la saison.

La McLaren MP4-30, avec son bloc Honda, est donc assurée d'être autorisée à prendre la piste le 1er février prochain à Jerez pour les premiers tests hivernaux. Par ailleurs, le travail est intense dans les rangs du motoriste nippon après l'échec des essais menés à Abu Dhabi il y a deux semaines.

"Ils ont travaillé dur pendant une semaine, ils ont tout découvert, et un plan de rétablissement est en place", assure le directeur de la compétition chez McLaren, Eric Boullier. "Ce n'était pas seulement un problème. Il y avait des problèmes logiciels ; nous avons d'abord dû trouver ce qui était incorrect au niveau matériel avant de fixer le problème du système logiciel. Une partie de tout ça a déjà été réglée, il y a maintenant d'autres tests à venir sur le banc d'essais pour valider l'ensemble."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes McLaren
Type d'article Actualités