Nasr - "La retraite de Rosberg nous fait gagner un peu de temps"

partages
commentaires
Nasr -
Par : Basile Davoine
14 déc. 2016 à 09:29

Après deux saisons en F1 passées chez Sauber, le pilote brésilien n'a aucune garantie quant à sa présence sur la grille en 2017.

Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber C35 bloque une roue au freinage
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35 locks up under braking
Felipe Nasr, Sauber C35
Felipe Nasr, Sauber C35 et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12 à la lutte

Felipe Nasr, qui n'a pas été confirmé par l'écurie suisse au contraire de son coéquipier Marcus Ericsson, tente toujours de convaincre une équipe pour laquelle il a été le seule à prendre des points cette saison. La situation délicate dans laquelle il se trouve s'est toutefois ouverte un peu plus que prévu depuis l'annonce de la retraite de Nico Rosberg, qui fait inévitablement bouger les lignes. 

"Quelqu'un devra combler l'espace laissé [par Rosberg]", rappelle Nasr à Globo. "Cela devrait entraîner du mouvement sur le marché. En raison de cette situation, nous avons gagné un petit peu de temps pour continuer à travailler ici, au Brésil."

En effet, Mercedes a notamment mis entre parenthèses les discussions menées avec Sauber, où la firme à l'étoile pourrait placer Pascal Wehrlein. Tant que l'attribution de la deuxième flèche d'argent pour 2017 ne sera pas réglée, tout semble encore très ouvert. Hormis le très convoité baquet de Brackley, trois places sont encore à pourvoir pour l'année prochaine : une chez Sauber et deux chez Manor.

Rester une troisième saison au sein de l'écurie suisse est toujours la priorité de Nasr, qui rappelle avoir signé les résultats attendus, mais le Brésilien semble cultiver un certain pessimisme sur la question.

"Nous avons discuté avec Sauber et Manor", confirme-t-il. "Néanmoins, Sauber est ma priorité, en raison de ma proximité avec l'équipe. Ils cherchent toujours un pilote qui peut ramener des partenaires, malgré ce que j'ai fait."

"Cette neuvième place [au Brésil], c'était comme une victoire. C'est comme un sponsor, non ? Je ne pouvais pas trouver un meilleur sponsoring pour l'équipe !"

 

Article suivant
Stats - Les chiffres de la saison de Pirelli en F1

Article précédent

Stats - Les chiffres de la saison de Pirelli en F1

Article suivant

Williams - "Perdre Bottas aurait de lourdes conséquences"

Williams - "Perdre Bottas aurait de lourdes conséquences"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Felipe Nasr
Équipes Sauber
Auteur Basile Davoine