Nasr - Vaincre Manor n'est "pas si crucial" pour Sauber

Actuelle lanterne rouge du Championnat du monde 2016, Sauber semble ne pas faire de la dixième place du classement sa priorité. C'est en tout cas le cas de Felipe Nasr.

Nasr - Vaincre Manor n'est "pas si crucial" pour Sauber
Felipe Nasr, Sauber C35 et Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05 au départ
Le crash du départ avec Marcus Ericsson, Sauber C35, Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Marcus Ericsson, Sauber C35 et Rio Haryanto, Manor Racing MRT05 en lutte pour une position
Felipe Nasr, Sauber F1 Team
Felipe Nasr, Sauber C35
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05 et Marcus Ericsson, Sauber C35 en lutte pour une position

Cette dixième place, Manor s'en est emparé avec le point marqué par Pascal Wehrlein en Autriche. Or, malgré l'arrivée d'un nouveau package au Grand Prix de Belgique, Felipe Nasr ne voit pas le championnat des constructeurs comme une priorité, à l'aube d'un changement drastique de réglementation technique.

"Bien que nous tentions notre chance avec des évolutions à Spa, nous nous concentrons largement sur la voiture de 2017, ce qui est sensé vu notre position", confie le pilote Sauber à Motorsport.com. "Mais j'ai quand même le sentiment qu'il nous reste plein de courses pour essayer de marquer un point, et si nous faisons fonctionner la voiture, alors parfait."

Lorsque nous lui avons demandé s'il était critique pour Sauber de vaincre Manor en 2016, Nasr a répondu : "Je ne pense pas que ce soit si crucial. Mais je n'abandonne pas, l'équipe n'abandonne pas, nous voulons vraiment marquer des points. Nous ferons de notre mieux."

Le Brésilien estime en tout cas que c'est le Grand Prix d'Italie qui représentera les meilleures chances de points pour une écurie Sauber dont la C35 est en mal d'appui aérodynamique.

"Il y a Spa, Monza... si le package fonctionne, cela nous mettra dans une bien meilleure position dont tirer profit. Nous pourrions marquer des points n'importe où. Mais peut-être Monza, étant donné qu'il ne faudra pas autant d'appui", conclut-il.

Propos recueillis par Jamie Klein

partages
commentaires
Renault devrait choisir ses pilotes 2017 début septembre

Article précédent

Renault devrait choisir ses pilotes 2017 début septembre

Article suivant

Schumi, le retour - Préparation physique et cou(p) dur

Schumi, le retour - Préparation physique et cou(p) dur
Charger les commentaires