Les négociations ont débuté entre la F1 et le circuit de Barcelone

partages
commentaires
Les négociations ont débuté entre la F1 et le circuit de Barcelone
Par :
24 mars 2019 à 09:30

Alors que le contrat entre le Circuit de Barcelona-Catalunya et la Formule 1 expire en fin d'année, les négociations pour une prolongation ont commencé cette semaine.

La Formule 1 est à la croisée des chemins pour cinq épreuves qui figurent au calendrier 2019 mais arrivent en fin de contrat. Ainsi, la Grande-Bretagne, l'Allemagne, l'Italie, le Mexique et l'Espagne sont concernés. Le tracé catalan de Barcelona-Catalunya accueillera cette année la discipline reine pour la 29e année consécutive et les négociations ont débuté pour poursuivre l'aventure en 2020 et au-delà.

Le PDG de la Formule 1, Chase Carey, s'est rendu ce jeudi en Espagne où il a pu rencontrer le président de la Catalogne, Quim Torra, et le président du circuit, Vicenç Aguilera, au sein du Parlement catalan. Cela marque le commencement officiel du processus de discussions autour d'un potentiel renouvellement. Un communiqué publié sur le site officiel du tracé indique : "La rencontre démontre la volonté de la Catalogne de continuer à accueillir le Championnat du monde de Formule 1."

Lire aussi :

Outre l'accueil d'un GP par an depuis 1991, la piste située à Montmeló est devenue la seule destination pour les essais hivernaux depuis plusieurs années, présentant le triple avantage d'être un circuit complet, situé dans un pays où l'hiver n'est pas forcément le plus rude et en Europe ce qui permet aux écuries de pouvoir limiter les coûts et les déplacements.

"L'organisation du Grand Prix génère d'énormes opportunités pour le secteur automobile, la société et le pays, avec un impact économique de 163 millions d'euros", peut-on encore lire dans le communiqué au moment d'évoquer les retombées de la course. "Avec un total de 172'144 spectateurs présents à l'événement en 2018, la dépense moyenne par participant a dépassé 1000 euros, tandis que les dépenses effectuées [par les spectateurs] dans la ville de Barcelone s'élèvent à un total de 28,4 millions d'euros."

"Hébergement, restauration, loisirs, transports et bien d'autres secteurs sont dynamisés par le Grand Prix. En plus d'être une force motrice de l'activité économique et sociale, le GP génère également un énorme impact médiatique : plus de 900 médias couvrent l'épreuve, faisant du Circuit de Barcelona-Catalunya un centre d'attention mondial."

Lire aussi :

"En ce qui concerne la création d'opportunités tout au long de l'année, l'impact total sur l'activité de production du Circuit de Barcelona-Catalunya dépasse 291 millions d'euros ; le total des emplois qui peuvent être potentiellement générés par l'activité, l'investissement et les dépenses des spectateurs s'élève à 2754 ; l'impact fiscal total dépasse légèrement 42 millions d'euros, selon une étude faite par Tecnocampus."

À l'heure où des doutes importants planent au-dessus des GP de Grande-Bretagne à Silverstone et du Mexique pour des raisons différentes, la communication autour du GP d'Espagne semble indiquer que les négociations sont parties pour prendre un chemin bien moins escarpé.

Article suivant
Les débuts de Räikkönen en F1, une vraie bataille

Article précédent

Les débuts de Räikkönen en F1, une vraie bataille

Article suivant

Domenicali : Ferrari ne doit pas "surréagir" après Melbourne

Domenicali : Ferrari ne doit pas "surréagir" après Melbourne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir toute l'actu