Newey s'offre une nouvelle pige en compétition

Comme il l'a déjà fait par le passé, l'ingénieur britannique va s'aligner au départ d'une épreuve en GT, et ce sera cette fois-ci au Japon.

Newey s'offre une nouvelle pige en compétition

Adrian Newey va s'offrir une nouvelle pige en compétition, cette fois-ci au Japon dans le championnat Super Taikyu. À la fin du mois, le directeur technique de Red Bull Racing prendra le volant d'une Nissan GT-R GT3 pour participer à la manche d'Autopolis. Il fera équipe avec Ryuji Kumita et Joe Macari. Et l'occasion sera d'autant plus belle que Newey croisera ni plus ni moins que son fils Harrison en piste, puisque ce dernier sera lui aussi au départ, avec une Ferrari 488 GT3. 

Si les deux autos sont différentes, père et fils rouleront en réalité sous la même bannière, puisque la Nissan et la Ferrari sont toutes deux engagées par l'équipe Goldex Racing Team with B-Max. Le championnat Super Taikyu est situé juste en-dessous du Super GT dans la hiérarchie du sport automobile japonais, et réunit des GT3 et G4. Les courses y sont généralement organisées avec un format plus long.

Ce n'est pas la première fois qu'Adrian Newey s'offre un roulage en compétition. Il y a un an, il avait participé à une course annexe en marge du Grand Prix de France au volant d'une Ferrari 430 GTC. Une auto symbolique pour lui, puisqu'il s'agissait de celle avec laquelle il avait disputé les 24 Heures du Mans en 2007, décrochant alors la cinquième place de la catégorie GT2.

Si les compétences du Britannique sont évidemment louées lorsqu'il s'agit de concevoir et développer des monoplaces, celui-ci a toujours été attiré par la piste quand l'occasion se présentait. Par ailleurs, il possède à titre privé une collection de monoplaces de F1, dont certaines ont été conçues par ses soins.

partages
commentaires
Le coup de chaud de Mercedes dû à des radiateurs trop petits
Article précédent

Le coup de chaud de Mercedes dû à des radiateurs trop petits

Article suivant

Red Bull et Honda surpris d'avoir gagné avant Ferrari

Red Bull et Honda surpris d'avoir gagné avant Ferrari
Charger les commentaires