Newey : Red Bull est responsable des soucis de Jerez

Lors de la première semaine d'essais privés qui s'est déroulée à Jerez à la fin du mois de janvier, Red Bull Racing n'a pu parcourir que 21 tours en quatre jours

Lors de la première semaine d'essais privés qui s'est déroulée à Jerez à la fin du mois de janvier, Red Bull Racing n'a pu parcourir que 21 tours en quatre jours. La faute à des soucis inhérents à la nouvelle unité de puissance V6 Renault.

Mais si le motoriste français a reconnu devoir travailler encore sur la fiabilité de son côté, Red Bull Racing semble bien être la première responsable des ennuis rencontrés sur la piste espagnole. C'est ce qu'a confirmé Adrian Newey, expliquant que l'écurie de Milton Keynes avait clairement manqué de temps avant de lancer sa RB10.

"Ce qui nous a stoppés à Jerez, de notre côté et non du côté de Renault, c'était un problème avec la carrosserie au niveau de l'échappement qui a pris feu", a expliqué Newey à Autosport. "C'est un problème qui, nous l'espérons, sera résolu pour Bahreïn."

Le directeur technique de l'équipe Championne du Monde regrette avant tout le fait que ce problème se soit révélé aux yeux de tous à l'occasion des premiers essais.

"C'était vraiment à cause d'un manque de temps. C'est quelque chose que nous aurions pu trouver avant sur le banc d'essais si nous avions eu le temps. Je pense qu'avec quelques semaines de plus, nous aurions trouvé cela sur le banc d'essais en privé. Malheureusement, c'est arrivé publiquement."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Newey
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Actualités