Nico Rosberg déçu des points perdus

Nico Rosberg avait un beau coup à jouer au Grand Prix de Hongrie 2015, mais s'est finalement classé à la huitième place sur le Hungaroring.

Les Ferrari ayant pris l'avantage au départ, Rosberg a passé la majeure partie de la course en troisième position, incapable de tenir le rythme des bolides rouges. L'accident de Nico Hülkenberg a provoqué l'entrée en action de la voiture de sécurité, ce qui a permis au pilote Mercedes de se rapprocher des Ferrari, avant que les problèmes de moteur rencontrés par Kimi Räikkönen ne lui permettent d'hériter de la deuxième place.

Rosberg était donc dans une position idéale pour attaquer le leader de la course, mais Daniel Ricciardo a tenté un dépassement pour la deuxième place et les deux pilotes se sont accrochés, provoquant une crevaison sur la W06 de Rosberg. L'Allemand a dû effectuer un tour au ralenti avant de chausser de nouveaux pneus, d'où sa huitième place à l'arrivée. Il ne cachait pas sa déception en sortant de sa voiture, dans un contexte il pouvait réduire l'écart sur son coéquipier Hamilton au championnat.

"Tout se passait très bien jusqu'au 64e tour, et après ça, nous n'étions nulle part," confiait Rosberg à Sky Sports. "Notre sport est parfois très difficile, et là, perdre tous ces points, c'est difficile. Je pensais que c'était mon virage, j'avais la ligne idéale, et Daniel est parti tout droit car il a freiné trop tard."

"Il avait encore son aileron avant à côté, et il a décidé de ne pas ralentir. Les commissaires n'ont rien décidé, donc ça doit être la faute de personne j'imagine."

Classements - Les championnats après Budapest

Rosberg a également déclaré sa frustration au micro de Canal+ : "Il a tenté le coup et à la sortie du virage, de mon point de vue, c'est mon virage car j'ai tenu la ligne. Lui était encore avec son aileron, ça m'a cassé le pneu et la course. La deuxième place, ça aurait été vraiment excellent, c'est sûr. Le sport, c'est dur des fois."

Quoi qu'il en soit, la trêve estivale commence maintenant et l'Allemand compte bien recharger les batteries : "Je vais passer de bonnes vacances, je n'y pense pas encore, mais je vais bien en profiter!"

À l'issue de cette course, Rosberg compte 21 points de retard sur Hamilton et la même avance sur Vettel au championnat.

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Circuit Hungaroring
Pilotes Nico Rosberg
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags course, reaction